AccueilACTUALITESLes manifestations festives, sportives et culturelles annulées

Les manifestations festives, sportives et culturelles annulées

La décision a été annoncée à l'issue d'une longue réunion de crise à la préfecture du Rhône.
Les manifestations festives, sportives et culturelles annulées
Julien VERCHERE - Au terme de la réunion de crise, le préfet Michel Delpuech a détaillé les mesures en vigueur dans la région.

ACTUALITES Publié le ,

Un peu plus de douze heures après les terribles attentats de Paris, une réunion de crise s'est tenue à la mi-journée à Lyon, dans les salons de la préfecture du Rhône. Autour du préfet Michel Delpuech, étaient présents de hauts représentants de l'Armée, de la police, mais aussi de nombreux élus à l'image de Gérard Collomb, Jean-Jack Queyranne, Michel Mercier ou encore Bernard Perrut.

Objectif : évoquer les mesures de sécurité dans le cadre de l'état d'urgence, notamment dans le département du Rhône. Parmi les nombreuses informations, le préfet a annoncé l'annulation des événements festifs, culturels et sportifs pour la période du deuil national (jusqu'à mardi soir).

"Ce n'est pas une décision de l'Etat mais ce sera plutôt à l'initiative des maires et des organisateurs. Quand la France est en deuil, touchée comme elle l'est, on ne fait pas la fête", a déclaré M. Delpuech, qui a adressé vers 16 h 30 un courrier en se sens à l'ensemble des maires du Rhône. Le préfet y demande notamment aux maires de se rapprocher des organisateurs d'événements afin d'en supprimer la tenue.

Bernard Perrut, député-maire de Villefranche, se place sur la même ligne : "Nous sommes tous marqués par l'horreur, c'est une décision globale. Pour vivre ce deuil dans la dignité, toutes les manifestations culturelles, sportives et festives sont annulées." A titre d'exemple, des parents d'élèves qui organisaient une bourse aux jouets à l'école Monnet-Roland ont été contactés par la mairie afin de mettre un terme immédiat à la manifestation. A Villefranche, le festival dédié au cinéma francophone s'est néanmoins poursuivi, les organisateurs n'ayant aucune obligation légale de suivre l'appel à la suspension. En soirée, le club de handball (VHB) devait jouer à l'Escale à Arnas quand bien même de nombreux clubs sportifs se sont résolus à ne pas fouler les terrains ce week-end.

Julien VERCHERE

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?