AccueilACTUALITESFaits divers / JusticeLes deux poignets brisés après l'explosion d'une machine à coudre : 8000 euros d'amende

Les deux poignets brisés après l'explosion d'une machine à coudre : 8000 euros d'amende

Le tribunal de Villefranche a condamné mardi une entreprise du Beaujolais.
L'affaire a été jugée mardi devant le tribunal correctionnel de Villefranche.
Julien VERCHERE / illustration - L'affaire a été jugée mardi devant le tribunal correctionnel de Villefranche.

ACTUALITESFaits divers / Justice Publié le ,

Un homme comparaissait mardi 4 juillet à la barre du tribunal de grande instance (TGI) de Villefranche. Le dirigeant de Teinture de Saint-Jean, entreprise du Beaujolais vert, devait répondre de blessures involontaires et de non-respect des règles de sécurité.

En cause, l'explosion d'une machine à coudre ayant causé des fractures aux deux poignets d'un employé. L'homme se trouve depuis l'accident dans l'incapacité de vivre normalement et doit se faire aider constamment par sa femme.

Le dirigeant a expliqué à l'audience que les règles de sécurité sont primordiales pour l'entreprise, bien avant les gains financiers. "Nous n'avions pas envisagé ce risque", a-t-il exprimé.

L'explosion aurait été causée par le couvercle originellement installé pour protéger des fils électriques, mais qui aurait été facteur d'une pression dans la machine conduisant à l'accident.

La société a été condamnée à 5000 euros d'amende, et le dirigeant à 3000 euros d'amende par le tribunal de Villefranche.

Audrey BOURGUIGNON

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?