AccueilAINLes Cafés de la Soupape, la bouffée d'oxygène des chefs d'entreprise de l'Ain à Bourg-en-Bresse

Les Cafés de la Soupape, la bouffée d'oxygène des chefs d'entreprise de l'Ain à Bourg-en-Bresse

Organisés à Bourg-en-Bresse par la CPME de l'Ain contre le stress et la solitude du dirigeant, la recette de leur succès repose sur quatre ingrédients : connaissance, expérience, partage, échanges.
Les Cafés de la Soupape, la bouffée d'oxygène des chefs d'entreprise de l'Ain à Bourg-en-Bresse
DR - Odile Boudot, psychologue du travail intervient aux Cafés de la Soupape

AIN Publié le ,

C'est parti pour trois nouveaux Cafés de la Soupape à Bourg-en-Bresse ! Les 8, 15 et 22 juin, la CPME de l'Ain propose aux dirigeants d'entreprise, adhérents ou pas, de se retrouver pour partager leurs expériences professionnelles.

"Elles peuvent être bonnes ou moins bonnes, surtout en période de crise sanitaire". Elles sont aussi source de stress et de solitude. Ces ateliers permettent des échanges d'idées dans le but de construire une suite stimulante à partir de ce qu'on aura vécu pendant cette période si particulière", explique Anne-Laure-Burens-Pitance, secrétaire générale de l'organisation patronale

Pendant deux heures, entre 8h30 et 10h30, les participants relâcheront la pression, s'autoriseront à parler et s'écouteront sous les regards bienveillants d'Odile Boudot, psychologue du travail, et de Chantal Darne, psy coach.

"Avant la Covid-19, nous organisions un café par trimestre, ajoute Anne-Laure-Burens-Pitance. Au plus fort de l'épidémie, nous sommes passés à un par mois, puis un par semaine. Cette fois, les rendez-vous de juin auront une cohérence et une progression. C'est mieux de participer aux trois quand on le peut, mais en choisir un, c'est déjà pas mal !"

Ces Cafés de la Soupape sont le fruit des travaux d'un groupe de travail installé il y a deux ans par la CPME 01.

"Contre le stress et la solitude du dirigeant, nous avions décidé la mise en place d'un accompagnement individuel avec nos partenaires que sont la mutuelle Aésio et le Crédit Agricole, poursuit la secrétaire générale. De quoi seront faits les lendemains de la pandémie ? Qu'en est-il de notre vision de responsable ou de dirigeant ? De nos envies personnelles, de notre rapport au travail, du lien avec les autres ? On peut essayer de répondre et les Cafés de la Soupape sont un bon outil. Pour que la recette fonctionne, les quatre ingrédients sont réunis : connaissance, expérience, partage et échanges."

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?