AccueilBEAUJOLAISBeaujolais vertLes agriculteurs vont taguer les routes

Les agriculteurs vont taguer les routes

La FDSEA du Rhône entend bien se faire entendre.
Les agriculteurs vont taguer les routes
Julien VERCHERE / illustration - Selon les agriculteurs du Rhône, c'est le potentiel de production qui pourrait diminuer.

BEAUJOLAISBeaujolais vert Publié le ,

Des messages tagués sur les routes. C'est le moyen choisi par le syndicat agricole FNSEA pour faire entendre sa colère. La FDSEA du Rhône va s'associer à cette action coup de poing.

Elle indique dans un communiqué qu'il reste "quatre jours pour informer, alerter avant qu'il ne soit trop tard".

"Les paysans, qui sont en plein marasme économique, vont taguer les routes de notre pays, avec des messages forts, pour que chacun prenne conscience des risques pour l’agriculture, pour la France, pour les Français", souligne la FDSEA.

Le syndicat majoritaire peste contre un arrêté actuellement en réflexion au sein des Ministères de la santé, de l'environnement et de l'agriculture. Le texte prévoit des zones non traitées (ZNT) non seulement à proximité des cours d’eau (c'est déjà le cas aujourd’hui) mais aussi en bordure des fossés, des haies, des forêts et des habitations.

PRODUCTION RÉDUITE ?

"Cela fait longtemps que les agriculteurs font des efforts pour limiter l’usage de produits phytosanitaires. Personne n’a intérêt, ni économiquement, ni écologiquement, à ne pas faire attention. Mais là, madame Royal veut faire en sorte de bannir les phytos de façon idéologique sur des surfaces considérables réduisant ainsi le "Produire en France" d'un potentiel énorme", argumente la FDSEA du Rhône.

Une colère qui pourrait donc se lire sous forme de messages sur les routes dans les prochaines jours.

Julien VERCHERE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?