AccueilACTUALITESLes 14 communes du Beaujolais où Marine Le Pen est arrivée en tête

Les 14 communes du Beaujolais où Marine Le Pen est arrivée en tête

Si Emmanuel Macron a remporté la grande majorité des duels dans la région, la candidate FN a tiré son épingle du jeu dans certains secteurs.
Les 14 communes du Beaujolais où Marine Le Pen est arrivée en tête
Julien VERCHERE / illustration

ACTUALITES Publié le ,

Marine Le Pen est arrivée en tête du second tour de l'élection présidentielle dans 14 communes du Beaujolais : Le Perréon, Claveisolles, Chénelette, Propières, Saint-Clément-de-Vers, Saint-Igny-de-Vers, Saint-Bonnet-des-Bruyères, Trades, Saint-Christophe, Dracé, Taponas, Corcelles-en-Beaujolais, Romanèche-Thorins et Ambérieux-d'Azergues.

Traditionnellement à Droite, le Haut-Beaujolais a clairement confirmé dimanche son glissement vers l'extrême-droite, tandis que le bastion FN au nord de Belleville constitue plus que jamais une réalité.

GROS SCORES DANS L'AIN AUSSI

Si l'on élargit l'analyse au Val de Saône et à l'ouest du Beaujolais vert, ce sont plus de 25 communes de la région qui ont porté en première position Mme Le Pen.

C'est notamment le cas dans l'Ain à Montceaux, Chaneins, Genouilleux, Peyzieux-sur-Saône, Saint-Etienne-sur-Chalaronne, Villeneuve, Savigneux et Saint-Trivier-sur-Moignans, ainsi qu'à Saint-Symphorien-d'Ancelles en Saône-et-Loire, ou Saint-Vincent-de-Reins, Saint-Jean-la-Bussière et Dième dans le Rhône.

J.V.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?