AccueilBEAUJOLAISLe top 10 des mythes et légendes du Beaujolais : Pisse-vieille, un lieu-dit et une drôle d'histoire

Le top 10 des mythes et légendes du Beaujolais : Pisse-vieille, un lieu-dit et une drôle d'histoire

Durant cette période de fêtes, Le Patriote vous propose de (re)partir à la découverte de mythes et légendes qui ont fait l'histoire et l'identité du Beaujolais. Sur le podium à la deuxième place, l'histoire croustillante de Pisse-vieille à Cercié.
Un panneau pour se rendre à Pisse-Vieille
Un panneau pour se rendre à Pisse-Vieille

BEAUJOLAIS Publié le ,

Un coteau d'une vingtaine d'hectares à Cercié, merveilleusement orienté plein sud. Pisse-Vieille est l'unique climat de l'appellation brouilly, mais aussi un lieu-dit dont le nom est tiré d'une histoire assez célèbre en Beaujolais.

La légende veut qu'une très pieuse vigneronne se rendît à tout moment à confesse pour n'avouer que des fautes d'une banalité confondante. Le curé de Cercié, sans doute excédé par ces sollicitations incessantes, la réprimanda un jour sans méchanceté : "Allez ! Et ne pêchez plus !" Problème, sans doute un peu dure d'oreille, la vieille dame entendit pour son malheur "Allez ! Et ne pissez plus !" En patois beaujolais, pêcher se dit pisser, souligne les spécialistes.

La suite fut douloureuse et la vigneronne ne fut soulagée de son calvaire que lorsque son mari, inquiet, alla voir le curé pour une explication. De retour chez lui, il lui cria du bas de la colline : "Pisse vieille, pisse vieille, le curé la dit !" Le lieu-dit avait trouvé son nom pour le moins original.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?