AccueilBEAUJOLAISLe top 10 des mythes et légendes du Beaujolais : les pierres deviennent folles à St-Jean-des-Vignes

Le top 10 des mythes et légendes du Beaujolais : les pierres deviennent folles à St-Jean-des-Vignes

Durant toute cette période de fêtes, Le Patriote vous a proposé de (re)partir à la découverte de mythes et légendes qui ont fait l'histoire et l'identité du Beaujolais. Fin de cette série avec à la première place (mais vous n'êtes pas obligés d'être d'accord avec ce classement subjectif), la légende de Pierres folles à Saint-Jean-des-Vignes.
Le top 10 des mythes et légendes du Beaujolais : les pierres deviennent folles à St-Jean-des-Vignes

BEAUJOLAIS Publié le ,

TOP 10 DES MYTHES ET LÉGENDES DU BEAUJOLAIS / 1re

Dans le Beaujolais, on aime les légendes. Et l'une des plus connues prend ses racines à Saint-Jean-des-Vignes. Là-bas, il y a très longtemps, un alignement de pierres protégeait des trésors. Et chaque nuit de Noël, entre le premier et le douzième coup de minuit, ces pierres descendaient la colline pour aller boire dans l'Azergues, un peu plus bas. L'occasion pour les plus téméraires de s'approcher du fameux butin… au risque de se faire écraser.

Un 24 décembre, Marcelline, femme de bucheron perdu dans le brouillard au bord de l'Azergues, trouva les fameuses pierres privées de leur précieuse eau. Prise de pitié, elle décida de leur porter à boire en échange d'une partie du trésor, ce qui lui permettrait de soigner son Marcellin très malade.

Elle descendit alors jusqu'à la rivière avec son cruchon et le porta aux pierres qui lui demandèrent de choisir un trésor. Mais au moment où elle prit celui qu'elle désirait, la plus grosse prit son élan pour l'écraser. La bûcheronne réussit à l'éviter et leur cria qu'elles étaient sans paroles, mais les pierres avançaient toujours dans sa direction. Elle jeta alors son cruchon qui ricocha avant qu'un miracle n'ait lieu : les pierres dorées se brisèrent en mille morceaux et terminèrent leur chute en bas de la colline.

Depuis ce jour-là, plus personne n'a peur des pierres dorées. Et le hameau est même devenu… un musée géologique.

Source : tourismepierresorées.com

Chazay/Saint-Jean-des-Vignes : plus d'un hectare de blé parti en fumée

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?