Fermer la publicité

Le Marathon international du Beaujolais célèbre ses liens d'amitié avec la Chine et Israël

le - - ACTUALITES

Le Marathon international du Beaujolais célèbre ses liens d'amitié avec la Chine et Israël
Julien VERCHÈRE - Ofer Padan, Alain Bouhy et Arthur Wang ou quand la course à pied permet de traverser les frontières.

Au-delà du caractère sportif, l'événement est aussi devenu au fil du temps une passerelle entre les nations.

C'est l'une des fiertés d'Alain Bouhy, le big boss des Beaujolais runners. Avoir su ouvrir avec toute son équipe le marathon du Beaujolais au monde autour des valeurs positives véhiculées par le sport. Un moyen de promouvoir la région et ses trésors à l'international, mais aussi une belle opportunité de jeter des ponts entre les peuples.

Au fil des années, des liens d'amitié se sont noués avec de nombreux pays, particulièrement la Chine et Israël. Arthur Wang, président du marathon de Shanghai et également chef de file du "trèsBeaujolais Shanghai club", est tombé amoureux de ce coin de France.

"C'est la cinquième année de suite que je viens pour le Marathon international du Beaujolais. Ici, je me sens comme à la maison, les gens me reconnaissent, l'accueil est fabuleux. On a noué des liens de fraternité", sourit celui qui assure avec bonheur la promotion du Beaujolais et de ses vins en Chine.

"La culture, l'économie, le sport, ce marathon est l'occasion de démontrer que nous avons beaucoup de choses à partager entre la France et la Chine", ajoute Arthur Wang, rappelant les concerts de musique chinoise organisés à Villefranche en 2017 et 2018.

UNE COURSE JUMELLE EN ISRAËL

Le Marathon international du Beaujolais a également noué une relation privilégiée avec Israël. "Les Israëliens aiment, comme les Français, pas seulement la compétition, mais aussi le plaisir de courir ensemble lors d'un moment festif", assure Ofer Padan, le patron de "Marathon Israël". Jusqu'à organiser le 4 octobre dernier à Geyser - ville située entre Tel Aviv et Jérusalem, un "Marathon du Beaujolais en Israël".

Gros succès à la clé avec pas moins de 4000 participants sur les 21, 13 et 5 km, et surtout une ambiance festive avec de très nombreux coureurs déguisés. "Cette région ressemble au Beaujolais", souligne Ofer Padan, qui imagine déjà créer un mini-village français pendant deux jours à l'occasion de la deuxième édition en octobre 2020. Tout en espérant exploser les compteurs et attirer 10000 participants.

Plus que jamais, le Marathon international du Beaujolais et son esprit assez unique rayonnent sur la planète.

Julien VERCHÈRE




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer