AccueilLe Marathon du Beaujolais, plus international que jamais

Le Marathon du Beaujolais, plus international que jamais

Cette année, plus de 70 nationalités devraient être représentées au départ des cinq courses du MIB.
Le Marathon du Beaujolais, plus international que jamais

Publié le ,

La convivialité et le sens de la fête n'ont pas de frontières, c'est une évidence. Et pour s'en convaincre, il suffit de déambuler dans le Beaujolais un jour de Marathon. Ici pas de barrière ni de différence mais une seule envie : profiter du moment.

C'est d'ailleurs ce qui motive, chaque année, des centaines de coureurs étrangers à faire le déplacement pour participer à la grande messe du MIB. "En ce qui me concerne, j'ai découvert le Marathon du Beaujolais il y a pas mal d'années en cherchant sur internet, explique Carla, Italienne. Ça m'a tout de suite attiré de pouvoir conjuguer sport et tourisme en famille. J'aime l'ambiance festive, l'accueil, le soutien, le parcours très varié, la découverte du territoire avec ses vignes, ses châteaux et leurs jardins, les hameaux, les déguisements, les ravitaillements et toutes les attentions réservées par l'organisation, les bénévoles et le public."

Lida, elle, vient chaque année depuis 12 ans de sa République Tchèque. "J'ai découvert la course par hasard, un jour dans un magazine alors que je prenais un avion pour Lyon. Et depuis, je reviens tous les ans. J'adore tout ici. L'organisation est superbe, les bénévoles sont incroyables et, au fil du temps, je me suis fait des amis que je recroise sur les ravitos où on discute et partage un verre de vin. J'adore vraiment, c'est mon marathon préféré."

A tel point qu'elle fait aujourd'hui partie du fameux Club des 100 qui regroupe les coureurs qui affichent plus de 100 marathons à leur tableau de chasse. "J'ai été adoptée par les membres de ce club. Ça m'a permis de faire plein de belles rencontres de coureurs à travers le monde."

Thando, zimbabwéen, est lui aussi membre du club des 100. "C'est d'ailleurs dans le Beaujolais que j'ai fait mon 100e marathon l'année dernière. Et je vais revenir cette année. J'adore l'accueil fait aux coureurs et la mise en valeur du bon vin et de la gastronomie. Pour moi, c'est une fête à ciel ouvert sur 42,195 km !"

T.F.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?