Fermer la publicité

Le gel printanier meutrit le vignoble beaujolais

le - - Viticulture

Le gel printanier meutrit le vignoble beaujolais

Les présidents de Région et du Département du Rhône se sont rendus à Fleurie pour constater les faits sur le terrain et proposer des solutions face à la détresse des vignerons.

Vendredi 9 avril au soir, de nombreux élus avaient fait le déplacement dans ce village des crus pour observer par eux-mêmes les dégâts de plusieurs jours de gel consécutifs sur le vignoble beaujolais.

L'occasion de pouvoir échanger avec les acteurs de la viticulture et de montrer son soutien en proposant des solutions. "L'Etat peut indemniser par un fond spécial d'indemnité dans toute la France. Cela peut être une solution qu'il ne faut pas écarter", a par exemple exposé Laurent Wauquiez, président de Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Encore trop tôt pour chiffrer les dégâts

Il est encore trop tôt pour faire un point précis aujourd'hui. Les parcelles concernées sont très diversifiées. Les ceps de chardonnay ont été les plus touchés en raison de leurs bourgeons déjà bien formés (une semaine d'avance par rapport aux années précédentes). Quant au gamay, c'est plus inégal selon l'orientation, l'altitude et aussi la date de la dernière taille.

Certains bourgeons atteints peuvent repartir… ou pas. Pour l'instant, on reste très prudent sur la perte de volume. Raisonnablement, il faut attendre un mois pour avoir une idée des conséquences de ce gel sur la future production.

Jacques BRUNAND

Correspondant local de presse

Plus d'informations dans notre numéro du 15 avril.




Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer