AccueilSPORTSFCVBLe FCVB fustige une période "néfaste à la progression" du club

Le FCVB fustige une période "néfaste à la progression" du club

Dans un communiqué paru ce jour, le club caladois a pris acte de l'avis favorable du CNOSF pour un maintien de Bordeaux en Ligue 2. Il dénonce néanmoins la situation dans laquelle l'attente d'une décision le met.
Le FCVB fustige une période "néfaste à la progression" du club
© Franck CHAPOLARD - Philippe Terrier a dénoncé la "pression mise sur le CNOSF" par Bordeaux.

SPORTSFCVB Publié le ,

Le FCVB n'aura pas tardé à dégainer. Alors que le CNOSF a rendu lundi un avis favorable pour le maintien de Bordeaux en Ligue 2 (rétrogradé administrativement par la DNCG et la commission d'appel de la Fédération française de football), le club caladois, que la décision que devra prendre la FFF impactera, a délivré un communiqué ce matin pour critiquer la situation actuelle.

"Le club tient tout d’abord à rappeler qu’il est, selon le règlement, lié au destin des Girondins de Bordeaux depuis l’annonce de la rétrogradation de ces derniers, écrit l'institution beaujolaise. Le FCVB est donc, depuis cette date, dans l’incapacité de préparer sa saison 2022/23 : Recrutement joueurs et salariés, partenariats, merchandising, campagne d’abonnement, stade… Cette situation dure depuis bientôt un mois et nous sommes désormais à quelques jours du début du championnat 2022/23. L’impact de cette période d’attente est donc d’ores et déjà néfaste à la progression de notre club et elle aura un impact négatif et irrévocable sur notre saison 2022/23 en Ligue 2 ou en National."

Philippe Terrier dénonce une "pression mise sur le CNOSF"

Le FCVB ajoute que le club "et tous les autres clubs amateurs, se battent quotidiennement pour faire vivre nos territoires et pour présenter des budgets cohérents afin de proposer un environnement stable à toute cette jeunesse qui est le ciment de notre nation championne du monde en titre et cela mérite donc un minimum de considération".

Il ne perd pas non plus espoir quant à voir le comité exécutif de la FFF prendre une décision qui irait dans le sens d'une rétrogradation de Bordeaux et donc d'une promotion de Villefranche en Ligue 2. "Le club a toujours eu foi en l’impartialité de nos instances footballistiques et il reste persuadé que le Comex, fervent défenseur du football amateur, s’assurera que, dans le monde du football, les règles sont les mêmes pour tous", conclut le FCVB.

Hier soir, au micro de RMC, le président du club, Philippe Terrier, avait dénoncé "la pression qui avait été mise sur le CNOSF". Selon lui, les dirigeants des Girondins de Bordeaux "ont bafoué la DNCG" et, actuellement, Villefranche est "toujours en Ligue 2".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?