AccueilACTUALITESCultureLe corps dans tous ses états au Hangar 717

Le corps dans tous ses états au Hangar 717

Exposition commune, du 19 novembre au 4 décembre, de Laurence Font pour l'art textile et de Michel Corbex pour le dessin, Figure du corps met l'anatomie dans tous ses états.
Les figures au coeur d'une exposition au Hangar 717.
© DR - Les figures au coeur d'une exposition au Hangar 717.

ACTUALITESCulture Publié le ,

Après des études d’histoire de l’art, Laurence Font, alias Fontencomble, a exercé différents métiers et à 40 ans, décide de s’investir plus totalement dans la création. Elle se réclame d’un savoir-faire acquis grâce à des explorations personnelles et à la pratique : "C’est en faisant qu’on apprend à faire".

Elle réalise des œuvres où le textile est de plus en plus présent ; elle se veut libre d’explorer, d’aller où bon lui semble. Travailler le tissu, la ficelle, la peinture, la sculpture, le dessin. "Ce qui est primordial c’est créer, travailler la matière".

Au cours de ses expérimentations, c'est parfois l’accident, la déchirure : elle compose alors avec, accepte les aléas qui deviennent prétexte à une création qui ne lui appartient plus tout à fait. Ses réalisations sont pleines d’humilité et de modestie. "Dans un monde déshumanisé, l’Homme avec ses aspérités mentales et physiques dérange ; on nous voudrait lisses, semblables, pourtant nous sommes tordus, inégaux, accidentés, âpres et rugueux. Je rafistole, je tisse un bout d’humanité".

Corbex entre abstraction et figuration

Michel Corbex, lui, décide d’aller explorer d’autres cultures après un bref passage aux Beaux-Arts. À 30 ans, il commence à peindre. Une première exposition en 1982 en Grèce marquera le début de plusieurs autres à venir en France, en Allemagne, en Autriche…

L'artiste navigue entre abstraction et figuration : ses grandes peintures restent abstraites et ses dessins sur papier kraft font surgir des personnages issus de son imaginaire. Il ne sait jamais ce qui va apparaître, il pratique un dessin automatique, laissant parler ses émotions.

Plus d'infos : exposition du 19 novembre au 4 décembre 2022. Inauguration samedi 19 novembre à 18 h et apéro beaujolais dimanche 20 novembre, de 11 h à 13 h, en présence des artistes.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?