AccueilACTUALITESTerritoiresDeux Grosnes : le conseil municipal rejette le projet éolien de Saint Christophe

Deux Grosnes : le conseil municipal rejette le projet éolien de Saint Christophe

Après plusieurs semaines de débats et de réflexions sur l’implantation d’un parc éolien à Saint-Christophe, le conseil municipal a décidé de rejeter le projet lundi soir.
Deux Grosnes : le conseil municipal rejette le projet éolien de Saint Christophe
DR IGN

ACTUALITESTerritoires Publié le ,

Ce lundi, le conseil municipal avait à se prononcer sur la poursuite du projet éolien qui doit s’installer sur la crête entre Saint-Christophe-La-Montagne, Saint-Mamert et Trades. Très attendue, cette décision stoppe la poursuite des études que le candidat retenu, WPD, aurait pu conduire pour implanter le parc éolien.
Le maire, René Thévenon, avait souhaité dans les mois qui précèdent que les conseillers municipaux rencontrent les cinq promoteurs de ce projet. Ils ont également rencontré les associations opposées à une telle implantation. Afin de décider en connaissance de cause, ils ont largement participé à la réflexion menée par Coopawatt, expert missionné par la CCSB pour aider la commune à décider.

Ne pas dénaturer le paysage

Deux réunions publiques ont aussi été organisées à Monsols et à Ouroux pour présenter le projet aux électeurs, réunions largement perturbées par les opposants. Elles n’ont pas atteint leur objectif. Fort de tous ces éléments, le maire a incité ses conseillers à s’exprimer. Si certains voulaient que la commune engage une réflexion sur l’avenir énergétique, beaucoup s’opposent à ce qu’il prenne la forme d’un projet éolien. Au motif que cela dénaturerait un paysage qui fait l’attrait touristique de la région, paysage qui, comme le maire l’a rappelé, fait partie des éléments à protéger dans le plan local d’urbanisme intercommunal, le PLUIH y fait référence de nombreuses fois pour interdire certains projets de construction. Les élus se sont prononcés, à bulletin secret, selon leur choix, contre ce projet : 23 votes « contre » et 3 « pour ». Une élue absente n’a pas donné de pouvoir pour la représenter. Ce projet est donc rejeté par les élus locaux, mais il peut encore être autorisé par le préfet.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?