AccueilBEAUJOLAISLe collège du Mont Saint Rigaud perturbé par l’absence de transports

Le collège du Mont Saint Rigaud perturbé par l’absence de transports

Depuis le mois de février, le transport scolaire est fortement perturbé dans le secteur de Deux Grosnes.
Le collège du Mont Saint Rigaud perturbé par l’absence de transports

BEAUJOLAIS Publié le ,

"Le transport scolaire est vital pour le collège, il fonctionne grâce à lui", souligne Françoise Lebot, principale du collège du Mont Saint Rigaud. Le bon fonctionnement de l'établissement, essentiel pour le Haut-Beaujolais, dépend donc d’un transport scolaire faible, or, depuis la fin du mois de février, il a été perturbé au moins six fois par des suppressions de service sur une ligne ou l’autre, généralement annoncés à 18 heures pour le lendemain matin, ou dans l’après-midi pour le service du soir.

C’est alors un branle-bas de combat pour les parents, obligés de trouver des solutions en urgence alors qu’ils sont généralement au travail. Outre le surcoût que cela représente pour les familles, c’est l’assurance d’un moment de stress. Ce jeudi 24, c’est la ligne qui dessert l’internat d’Amignié qui n’a pas fonctionné, matin et soir, pénalisant aussi cinq ou six élèves des Ardillats. Pour Hélène Debise, mère d’élève, cette seconde fois en quinze jours, c’est un peu la goutte d’eau de trop ; prévenue à 18 h 17 la veille qu’il n’y aurait pas de bus le lendemain, elle a dû s’arranger avec son employeur pour revenir chercher son fils. "Cette année, nous sommes prévenus, l’an dernier nous ne l’étions pas", remarque-t-elle néanmoins.

Les chauffeurs en sous-effectif, un problème national

En interne chez l'autocariste Maisonneuve, cette situation est déplorée : "Nous avons conscience des difficultés pour les familles et entendons parfaitement les désagréments engendrés, mais nous faisons face à de grosses difficultés de recrutement, que ce soit au collège de Monsols mais aussi dans beaucoup d'autres établissements, explique-t-on. Ces lignes nous sont affectées par le Sytral pour le réseau cars du Rhône et sont réalisées par des transporteurs, Maisonneuve est mandataire sur le secteur de Deux Grosnes".

Dans le transport de voyageurs, le recrutement de chauffeur est un problème national, avec un manque de conducteurs pour réaliser l'ensemble des lignes scolaires. En cause, des horaires avec une forte amplitude pour emmener et ramener les enfants dans leurs établissements, peu motivantes pour les chauffeurs qui travaillent généralement en coupure et donc à temps partiel. "On essaye d'occuper les conducteurs en journée par le biais du périscolaire (piscine, gym), pour pouvoir les embaucher en temps plein, mais ce n'est pas toujours possible", souligne Maisonneuve.

La fin du port du masque dans les espaces clos – bien que toujours obligatoire dans les transports - a aussi provoqué des absences inopinées de personnes positives au covid dans les effectifs de chauffeurs. "Quand nous sommes informés d'une absence, nous prévenons le plus tôt possible les parents et les établissements, par SMS pour les premiers et par mail pour les seconds." Concernant la ligne 359 (Vernay- les Ardilliats - Chénelette - collège de Deux Grosnes), opéré par le transporteurTransdev,elle ne sera pas desservie cette semaine : sa reprise est prévue pour lundi prochain.

Christine GESSE et Zoé BESLE

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?