AccueilBEAUJOLAISLe Breuil : trois scaphandriers dans les bassins d'eaux usées

Le Breuil : trois scaphandriers dans les bassins d'eaux usées

Cet évènement peu commun intervient tous les dix ans : des plongeurs se sont enfoncés dans les eaux noires et boueuses de la station de traitement des eaux usées, pour changer les diffuseurs d'air du bassin.
Le Breuil : trois scaphandriers dans les bassins d'eaux usées
Denis Brudzynski

BEAUJOLAIS Publié le ,

Une opération sortant de l'ordinaire a eu lieu mardi 21 juin : sous l'autorité du Syndicat d'Assainissement du Val d'Azergues (SAVA) et de Suez a eu lieu le changement des diffuseurs d'air qui permettent une oxygénation des bassins de traitements des eaux usées de la station du Breuil.

La manœuvre, qui advient tous les dix ans, a été réalisée par des scaphandriers professionnels de la société Enviroscaph, spécialisée dans les interventions immergées en milieux toxiques et basée à Vauxrenard. Créée en 2009 et dimensionnée pour 10 000 habitations, la station traite les eaux de douze communes. Sept rampes comportant chacune quarante diffuseurs sont remplacées en deux à trois jours.

Chaque scaphandrier - au nombre de trois - plonge à 5 m de profondeur entre 1 h à 1 h 30 dans les bassins. Ils portent une combinaison casque et bouteille dont le poids avoisine les 40 kg et plongent dans une eau noire et boueuse. Pendant l'opération, la boue a été ôtée et évacuée.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?