Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Le Bois-d'Oingt : Jean-Yves Trincat s'en sort bien

le - - Pierres dorées

Le Bois-d'Oingt : Jean-Yves Trincat s'en sort bien
(D.R.)

Au lendemain des résultats, Jean-Yves Trincat pousse un grand ouf de soulagement.

"Beaucoup de gens dans mon entourage étaient confiants, mais à titre personnel je ne pensais pas que notre liste serait élue dès le premier tour. Je m'étais déjà préparé à un deuxième tour. Je suis soulagé et heureux", sourit le maire sortant.
Il faut dire que la commune du Bois-d'Oingt était confrontée à une première avec la présence de trois listes sur la ligne de départ. Elu avec 58,07 % des voix, M. Trincat a pris le meilleur sur la liste conduite par Marie-France Rochard (31,35 %) et très largement devancé une troisième liste emmenée par William Thomas (10,56 %).
"Je suis très satisfait de la confiance témoignée par les habitants. Ils ont visiblement compris la difficulté de mener des dossiers aussi difficiles que celui de l'urbanisme lors du mandat précédent", souligne M. Trincat, qui mesure le défi représenté par le deuxième mandat qui s'annonce. "Les enjeux sont importants, avec notamment une nouvelle communauté de communes, un nouveau canton à construire. Il va falloir que tous les élus s'impliquent, un engagement difficile au quotidien", prévient le maire, qui devrait officiellement être réélu vendredi à 19 h.

Marie-France Rochard : "31 %, pas si mal…"

Sur les dix-neuf sièges à pourvoir, quinze ont été remportés par la liste Trincat, trois par la liste Rochard et un par la liste Thomas. "Il est évident que nous aurions préféré travailler avec tous les gens avec lesquels nous avons bâti notre liste, mais pour autant nous les accueillerons avec plaisir pour œuvrer dans le sens de l'intérêt public", confie Jean-Yves Trincat. Contacté, William Thomas n'a pas donné suite à notre appel.
Quant à Marie-France Rochard, elle faisait lundi contre mauvaise fortune bon cœur : "Nous espérions un deuxième tour pour pouvoir exposer encore davantage notre projet. Nous sommes à 31 % des voix alors que nous n'avions aucun conseiller sortant. Le tout face à l'héritier de M. Charvet, resté maire pendant trente et un ans. Ce n'est pas si mal… Il n'y a jamais eu d'opposition au Bois-d'Oingt. Si on nous donne de la place dans les projets et que nous sommes en phase avec ceux-ci, il n'y aura aucun problème de personnes".
Mme Rochard se félicite par ailleurs du siège obtenu à la communauté de communes. "Je l'occuperai avec la volonté de faire entendre une voix hors des circuits politiques habituels", assure-t-elle. Quitte à devoir réfléchir à son engagement associatif actuel, peu compatible avec ce nouveau rôle politique.

Julien Verchère




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer