AccueilACTUALITESViticulture"Le Beaujolais de retour à Lyon !"

"Le Beaujolais de retour à Lyon !"

Inter Beaujolais continue à mettre le paquet pour faire renouer les Lyonnais avec le vignoble.

ACTUALITESViticulture Publié le ,

L'organisme de promotion et de communication regroupant viticulteurs et négociants va orchestrer cet été le premier festival "Instants Beaujolais". Du 3 au 13 juillet, une quarantaine de lieux emblématiques (restaurants, cavistes, bistrots et même musées) vont s'associer aux caves et maisons du Beaujolais pour faire (re)découvrir les vins de la région.
Rencontres avec des producteurs, cours de cuisine, dégustations festives, chaque établissement partenaire pourra librement proposer une ou plusieurs animations en lien avec le vignoble. Au total, soixante événements font partie de ce programme destiné à redorer l'image du Beaujolais à Lyon. Le programme complet est à retrouver sur www.instants-beaujolais.com.
Pour Bruno Mallet, président d'Inter Beaujolais, cette opération répond à quatre objectifs?: "Il s'agit tout d'abord de communiquer, d'être visible à Lyon, de faire le buzz. Nous espérons par ailleurs aider à la commercialisation en boostant la consommation. Le but est aussi de faire reconnaître et apprécier les AOC du Beaujolais et enfin d'atteindre un objectif culturel en hissant notre région comme élément du patrimoine français, aux côtés de Lyon".

Inter Beaujolais y croit

Tout un programme… mais pas de prise de tête pour autant selon Jean Bourjade, délégué général de l'organisme de promotion et de communication. "Les vins du Beaujolais vont aller à la rencontre des gens, avec des lieux et des ambiances très modernes", assure-t-il. La soirée d'ouverture, une dégustation sur fond de musique électro sur la péniche La Plateforme, en sera la parfaite illustration. Jean Bourjade résume par une formule out en anglicismes l'ambition de cette première : "Nos vins n'ont plus rien d'has been. Qu'on se le dise, Beaujolais is back !", déclare le délégué général d'Inter Beaujolais, convaincu de la réussite de cette manifestation au budget ambitieux (100 000 euros, une première pour Inter Beaujolais sur ce type d'opération). Un intense travail de communication est programmé, notamment via les réseaux sociaux.
Si ces premiers Instants Beaujolais trouvent leur public, l'interprofession se dit prête à pérenniser l'événement. Après le mariage entre les dix crus et les arrondissements, une nouvelle étape dans la reconquête de Lyon ?

Julien Verchère

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?