AccueilBEAUJOLAISCoteaux du BeaujolaisLandes du Beaujolais : une convention pour les préserver et les protéger

Landes du Beaujolais : une convention pour les préserver et les protéger

Un plan de gestion et de valorisation des landes du Beaujolais a été mis en place et présenté lors de la dernière séance du conseil communautaire de l'Agglo de Villefranche.
Landes du Beaujolais : une convention pour les préserver et les protéger
Agglo de Villefranche.

BEAUJOLAISCoteaux du Beaujolais Publié le ,

"Il y a dans l'agglomération des sites naturels remarquables à la connexion de plusieurs enjeux : la préservation des espaces et des paysages, la prévention des risques d'inondations, la valorisation touristique et la sensibilisation par la pédagogie, a souligné Pascal Ronzière, président de l'Agglo de Villefranche lors de la dernière séance du conseil communautaire.

Ainsi, le site des landes du Beaujolais fait l'objet d'un plan de gestion et de mise en valeur depuis 1998 au titre de la compétence des espaces naturels sensibles du Département.

Landes du Beaujolais :"ces lieux doivent être exempts de toute urbanisation"

Cette démarche implique aujourd'hui huit communes : Le Perréon (qui représente la superficie la plus importante), Vaux-en-Beaujolais, Claveisolles, Lamure-sur-Azergues, Marchampt, Odenas, Quincié-en-Beaujolais et Saint-Etienne-la-Varenne ainsi que des communautés de communes et d'agglomération : CAVBS, COR et CCSB.

"Nous allons travailler à la préservation de ces espaces naturels sensibles qui sont à protéger. Nous devrons le faire en permanence, a souligné Olivier Mandon, vice-président en charge de l'environnement. Ces lieux doivent être exempts de toute urbanisation et certaines espèces devront être protégées".

Ainsi, une convention de mandat pour un projet de gestion et de mise en valeur des landes du Beaujolais a été soumise au vote des élus -.Elle a été approuvée à l'unanimité.

Afin de mettre en œuvre le programme d'actions du plan de gestion 2020-2024 de l'espace naturel sensible des landes du Beaujolais, il a été proposé d'en confier la maîtrise d'ouvrage à la commune de Quincié-en-Beaujolais par le biais d'une convention d'une durée de quatre ans.

L'évaluation financière du programme pour cette durée s'établit à 279 850 € et intègre les actions sous maîtrise d'ouvrage du Département qu'il prend en charge à 100 %. Le coût annuel pour l'Agglo de Villefranche est de 10 000 euros.

Les axes de travail de la convention pour 2021

Il s'agira entre autres de la mise en place du pâturage par prestation de service après la construction d'un abri pastoral mobile. Il est prévu également un suivi des espèces végétales patrimoniales, de l'avifaune du site et du Busard cendré pour mesurer les effets des actions de préservation des milieux ouverts.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?