AccueilSPORTSAutres sportsLamure-sur-Azergues : le motocross de retour à la Croix Borsat

Lamure-sur-Azergues : le motocross de retour à la Croix Borsat

Malgré une forte chaleur, la foule des grands jours était bien présente dimanche 31 juillet sur le site de la Croix Borsat pour le retour du motocross.
Lamure-sur-Azergues : le motocross de retour à la Croix Borsat
©DR - En MX1 Ligue Aura, Jérémy Goyon a devancé Edwin Rousset et Ludovic Ladrat.

SPORTSAutres sports Publié le ,

Depuis quatre ans, le motocross n'avait pas pu se tenir, mais si d'autres organisations mécaniques ont pu avoir lieu jusqu'à ce que le Covid ne vienne dicter sa loi. Dimanche 31 juillet, les deux roues ont donc fait de nouveau leur loi.

L'organisation pour le retour de l'événement aura réalisé un sans-faute, qu'il s'agisse de la sécurité de la piste, de l'arrosage du terrain – pour le côté sportif – ou encore des tenanciers de la buvette et de la restauration et des personnes tenant les entrées. Paul Roche, président du Moto Cross de la Croix Borsat, a su gérer une organisation de taille, lui qui est à la tête d'une entité créée en 1966 par Albert Dessaigne. Depuis, chaque année, une épreuve au lieu. Mais cela fait quelques années qu'un enduro se produit sur plusieurs communes de la haute Azergues.

Sur la ligne de départ, les plus jeunes concurrents n'avaient que 8 ans, mais déjà du talent à revendre ! Le tout devant le sourire attentif de leurs familles, parents et grands-parents, qui ont fait le déplacement pour les soutenir.

À noter que le club organise également depuis quelques années la Montée impossible, avec la finale du championnat de France. Celle-ci aura lieu le 9 octobre, toujours sur le site de la Croix Borsat. Côté résultats, à noter la victoire de Jérémy Goyon en MX1 Ligue Aura. Il devance Edwin Rousset, Ludovic Ladrat et Kévin Fretty, du Moto Club de la Croix Borsat. Dans le groupe MX2 Ligue Aura, c'est Maxime Montet qui s'est imposé au détriment de Samuel Sivelle (lire encadré) et Lucas Vaissaud.

La belle performance de Samuel Sivelle

Deuxième, dimanche en MX2 Ligue Aura, Samuel Sivelle, jeune pilote de 18 ans originaire de Ternand, baigne depuis toujours dans les sports mécaniques. Et ce grâce à Bernard, son grand-père et Paul, son père, tout aussi mordu de cylindrées. Né en 2004, il était donc destiné à suivre leurs traces.

À la différence que, grâce à son entourage et sa famille, il a pu chevaucher sa première moto à l'âge de 9 ans. En 2014, alors âgé de 10 ans, il a participé à sa première compétition. Il connaîtra quelques ennuis de parcours, dont un bras cassé à l'entraînement en 2016 et des opérations des avant-bras juste avant que ne sévisse la crise sanitaire.

Après avoir fait partie du Team MRT, il est maintenant licencié au Baldagos Moto Club de Tarare. Il concourt cette année en 250 cm3, en régional et a déjà réalisé de jolis podiums sur les compétitions de ce début de saison.

©DR Samuel Sivelle et son grand-père, mordus héréditaires de sports mécaniques.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?