AccueilBEAUJOLAISBeaujolais vertLamure : simulation d'un accident de matières dangereuses devant le collège

Lamure : simulation d'un accident de matières dangereuses devant le collège

Les établissements scolaires testent leur sécurité.
Lamure : simulation d'un accident de matières dangereuses devant le collège

BEAUJOLAISBeaujolais vert Publié le ,

Les attentats perpétrés ces derniers mois ont amené le Ministère de l'éducation nationale à se repencher sur la question des risques majeurs.

Le collège de la Haute-Azergues à Lamure a ainsi rédigé un nouveau Plan particulier de mise en sûreté (PPMS) : identification des risques majeurs menaçant le collège et des conduites à tenir, fiches réflexes permettant aux personnels et aux élèves de réagir face à des situations d’urgence (tempête, accident toxique, etc.).

UN TEST GRANDEUR NATURE

Le dispositif a été testé grandeur nature lors d'un exercice de confinement, dont le thème était la gestion d’un accident de transport de matières dangereuses aux abords immédiats du collège.

Le scénario était le suivant. Alerté, le SDMIS déclenche des engins sapeurs-pompiers en provenance des casernes locales et met en alerte la Cellule mobile d’intervention chimique de Lyon. Les premiers secours traitent les personnes incommodées et balisent un périmètre de sécurité.

L’opération de colmatage de la fuite se révèle de longue durée, et, de plus, depuis quelques minutes une odeur forte et piquante est perceptible dans le secteur, entraînant des effets lacrymogènes et des gênes respiratoires sur les personnes à l'extérieur du collège.

POUR LES ELEVES, UN ACCIDENT CREDIBLE

Très vite, le chef d’établissement est informé de l’accident par un officier du SDMIS, qui lui demande le déclenchement du PPMS avec confinement immédiat de la communauté scolaire.

A 9 h 45, la sirène d’alerte aux populations retentit dans le bâtiment scolaire, provoquant le confinement immédiat des élèves et des personnels sur quatre zones distinctes de mise à l’abri, toutes équipées d’une imposante mallette de première urgence.

Les élèves demeurent ainsi confinés durant plus d’une heure, ne sachant pas vraiment si l’exercice est réel ou simulé, d’autant que la présence de sapeurs-pompiers de Lamure et de Poule rend la manœuvre très crédible. Enfin, à 11 h, M. Chanrion, adjoint au casernement des pompiers de Lamure, autorise le déconfinement.

UN PROJET DE DVD SUR LA SECURITE

Dans le cadre d’un projet pédagogique, la manœuvre a été intégralement filmée par un cinéaste, dans le cadre de la réalisation d’un DVD élaboré par les élèves de l’atelier "Cinéma et risques majeurs".

Pour M. Dailly, élu en charge des risques majeurs à Lamure, "cette manœuvre a été très intéressante et particulièrement judicieuse, notamment pour accroître encore la sécurité du collège et offrir aux élèves une véritable culture citoyenne de sécurité civile".

Découvrez l’actualité "Risques majeurs" du collège de la Haute-Azerguesen cliquant ici.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?