AccueilAINLa vigne était à la fête à Montmerle-sur-Saône

La vigne était à la fête à Montmerle-sur-Saône

La quatorzième édition de la Fête de la vigne de Montmerle s'est déroulée dimanche 11 septembre en présence du maire Philippe Prost et de plusieurs confréries bachiques.
Les confréries bachiques à Montmerle.
©Marie-Reine Barel - Les confréries bachiques à Montmerle.

AIN Publié le ,

Sur la place de la maire à Montmerle-sur-Saône ce dimanche 11 septembre, l'ambiance était festive pour la Fête de la vigne.

Suite à la présentation des différentes confréries, celles du Cardon, de la Gaufrette Mâconnaise, les Chevaliers des Minimes et du Gâteau de Saint-Genix, la levée du ban des vendanges - l'autorisation administrative de commencer la récolte du raisin au sein de chaque appellation par arrêté préfectoral - s'est poursuivie avec la remise symbolique des clefs du Clos de la Tour des Minimes au grand chancelier de la Confrérie des Minimes, remise sonnée par un roulement de tambour comme le veut la tradition du Moyen-Âge.

En fanfare

Un défilé orchestré par le garde champêtre, au son des tambours et divers instruments de la fanfare et de la troupe Faroutagada au sein de la ville en longeant les quais de Saône et ce jusqu'au pied de la Tour, où se sont achevés les festivités et le repas. Plusieurs aubades entamées par la fanfare ont émerveillé le public. "La Fête de la vigne, manifestation phare de l'association, favorise l’évolution des relations sincères d’amitiés et les échanges entre personnes désirant passer ensemble des bons moments", assurait le président Henry Badoile.

La confrérie des Chevaliers des Minimes est une des rares associations productrices de vin. Les membres de cette association, appelés Chevaliers entretiennent les traditions et coutumes des anciens qui ont créé, cultivé et entretenu ces lieux privilégiés qui font aujourd'hui la beauté et la renommée du village. Il est possible pour ceux qui le souhaitent de parrainer un ou plusieurs ceps de vigne (le compagnonnage) pour une durée d'un an renouvelable.

De la vigne à Montmerle

Pour rappel, Montmerle-sur-Saône fut pendant de nombreuses années un village où la population vivait de la viticulture sur de petites exploitations. En 1900, près de 1 200 ha recouvraient les collines avoisinantes. Au fil du temps, la production s’essouffle bien que le site lui, demeure. Un demi-siècle plus tard, une association de bénévoles décide de faire renaitre la vigne sur la colline des Minimes. Au pied de la tour, 634 pieds de vignes sont plantés.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?