AccueilBEAUJOLAISPierres doréesLa Table du donjon, l'art du bistrot dans son plus simple appareil

La Table du donjon, l'art du bistrot dans son plus simple appareil

C'est l'une des tables les plus réputées du Beaujolais… et pour cause. A Oingt, La Table du donjon réinvente sa cuisine, plus simple, plus accessible, mais toujours aussi savoureuse et authentique.
La Table du donjon, l'art du bistrot dans son plus simple appareil

BEAUJOLAISPierres dorées Publié le ,

Le chef Jean-Marc Nabet le concède, ce sont les confinements à répétition, mais aussi et surtout la pénurie de personnel qualifié qui l'ont poussé à revoir sa carte.

En accord avec son partenaire, Mathieu Mouchet, ce restaurant capable d'accueillir 180 personnes au total ne tourne volontairement plus qu'à 80 couverts entre la terrasse et la salle d'Oingt. "La Table du donjon avait auparavant une réputation de restaurant gastronomique. Nous n'aimions pas cette image. Nous lui préférons, et de loin, celle d'une cuisine soignée. Nous voulions absolument nous faire plaisir, mais sans avoir la pression d'un établissement gastronomique ou étoilé. Nous avons donc décidé de redescendre d'un cran dans l'offre, mais évidemment pas dans la qualité", insiste Jean-Marc Nabet.

Brasserie chic et produits frais

Le chef propose une cuisine de tradition française adaptée à chaque saison. On retrouve donc, à la carte, de grands classiques, tels que la terrine de foie gras de canard maison ou la planche de cochon, mais aussi des plats estivaux comme le carpaccio de bœuf ou encore le tartare de thon, mangue, grenade et coriandre.

Là où le cuisinier surprend c'est avec ses nems de poulet et son saumon gravelax en marinade de betteraves et pickles de légumes. "J'essaie de capter les tendances, de voir ce que les gens apprécient. Et aujourd'hui, l'été, ils n'aiment pas prendre un menu à 70 € et manger quatre plats. Nous nous sommes donc tournés vers une carte de brasserie haut de gamme, chic, avec des produits frais. Nous avons voulu proposer plus de plats à la carte que de menus, même si nous en proposons toujours. Nous avons des plats tels que la sole, la côte de bœuf, mais aussi des salades… Des choses que l'on ne faisait pas avant et que nous n'aurions jamais imaginé faire. Ce sont des produits qui fonctionnent à merveille auprès de la clientèle."

Du simple, du bon, du frais : trio gagnant pour l'équipe.

Mathieu Mouchet, Marie-Claire et Jean-Marc Nabet ont racheté l'établissement à Oingt en 2014, avant de le rénover pour en faire ce restaurant doté d'une terrasse à la vue panoramique exceptionnelle.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?