AccueilACTUALITESEconomieLa politique forêt-bois du Rhône se dote de 2,5 M€

La politique forêt-bois du Rhône se dote de 2,5 M€

Réuni en séance publique à Condrieu, le Département du Rhône a voté le renouvellement de la politique forestière-bois pour la période 2022-2027 élaborée avec les partenaires (Fibois, CRPF*, ONF…), 2,5 M€ seront saupoudrés sur une série d'actions.
La politique forêt-bois du Rhône se dote de 2,5 M€
©Fibois69 - Le président du Département du Rhône, Christophe Guilloteau au centre, lors d’une visite en forêt.

ACTUALITESEconomie Publié le ,

Sur la base du bilan de la période écoulée 2017-2021, la politique forestière du Département du Rhône a été réévaluée pour la séquence 2022-27. Le montant global répartis entre plusieurs partenaires s’élève à 1 M€ pour ce qui concerne la gestion du patrimoine et 1,5 M€ pour les aides aux entreprises, au CRPF* etc.

La forêt joue un rôle majeur dans l’aménagement et l’économie du territoire départemental. Elle représente environ 5 000 emplois et 1740 établissements dans les zones rurales et de montagne, de l’exploitant forestier à l’architecte jusqu’à l’industriel du bois.

Le Département du Rhône est le premier propriétaire foncier forestier, avec plus de 1 800 ha sur sept massifs, mais la forêt privée représente près de 34 500 propriétaires qui possèdent environ 72 000 ha, soit 95 % de la surface forestière du territoire.

Morcellement de la forêt

La forêt, principalement implantée sur le Nord du département est composée à 55 % de feuillus, et 45 % de résineux. Douglas et épicéas représentent 70 % des espaces forestiers. Or, on le rappelle, l’un des enjeux majeurs de la gestion de la forêt dans le Rhône comme partout ailleurs en France est le regroupement des petits propriétaires. Dans cet objectif de remédier au morcellement de la forêt privée, un partenariat est renouvelé entre le Rhône, le CRPF, et la Safer*. Pour 2022-2024, il est voté 9 000 € en frais d’animation et 25 000 € d’aides directes sur les actes notariés, pour les propriétaires souhaitant acheter des parcelles mitoyennes inférieures à 1,5 ha.

La politique forestière telle que présentée par le Département repose sur quatre axes stratégiques : connaître, gérer, valoriser (le bois) ; dialoguer avec la filière. Pour connaître mieux, l’axe de travail reposera sur les outils de l’institut géographique national, entre autres, pour permettre de mesurer la filière sylvicole, à fort enjeu particulièrement dans le Beaujolais.

Valoriser le matériau bois

Pour dialoguer, le Département soutient, entre autres, des évènements grand public, comme la fête de la forêt. Et bien sûr le partenariat avec l’office national des forêts (ONF), qui dure depuis …1850. À la clé, ce sont 80 000 € par an qui vont abonder les budgets ONF via le Département pour les missions de conception et contrôle des travaux de sylviculture, infrastructures, protection de la biodiversité, accueil du public.

Concernant la valorisation du matériaux bois, le partenariat entre le Département et Fibois 69 qui représente l’interprofession est doté de 75 000 € par an en fonctionnement. Fibois 69 a pour mission l’animation et la coordination de son réseau d’entreprises, la création de filières locales représentatives, la promotion du bois local et de la construction bois.

Le programme de la filière bois est fondé sur des partenariats avec les acteurs Fibois 69, CRPF, ONF, Maison familiale des 4 Vallées à Lamure-sur-Azergues pour lesquels le Département s'engage à hauteur de 229 000 € en 2022.

*CRPF : Centre régional de la propriété forestière ; Safer : société d'aménagement foncier et d'établissement rural.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?