AccueilVILLEFRANCHEDans mon quartierLa Plume caladoise lance le réseau des Greeters Villefranche-sur-Saône

La Plume caladoise lance le réseau des Greeters Villefranche-sur-Saône

Le passage du virtuel sur Facebook de "Tu sais que tu es caladois quand…" au papier de la Plume caladoise vient aujourd’hui être complété par de vraies rencontres entre des gens bien réels : les Greeters Villefranche-sur-Saône sont nés.
Benoit Froment entouré des Greeters Villefranche-sur-Saône
©Hervé Rocle - Benoit Froment entouré des Greeters Villefranche-sur-Saône

VILLEFRANCHEDans mon quartier Publié le ,

En 2019, des habitants de Villefranche se retrouvent sur Facebook et créent un groupe pour échanger leur passion pour leur ville : la Calade. De cette aventure digitale sur la toile et 2 000 contributeurs plus tard, sous l’impulsion de Benoit Froment, est née l’association La Plume caladoise, qui décide de rédiger un ouvrage papier collectif "Tu sais que tu es caladois quand…", puis un deuxième, et… un troisième en cours de rédaction.

Les Greeters Villefranche-sur-Saône viennent proposer une autre façon de découvrir la Calade en compagnie de bénévoles passionnés qui ont envie de partager des anecdotes sur leur quartier avec les visiteurs, qu’ils soient touristes ou nouveaux arrivants.

Capitale du Beaujolais, Villefranche dispose en effet d’un patrimoine architectural, gastronomique, historique et culturel hors du commun que les Greeters caladois seront enchantés de faire découvrir ou redécouvrir aux visiteurs.

Cinq balades sont d'ores et déjà disponibles : "Villefranche au fil du Morgon", "Les célébrités de Villefranche", "Villefranche du crime", "Villefranche des religions et des couvents" et "Coucher de soleil à Belleroche", une visite insolite qui permet de découvrir l'histoire de ce quartier singulier.

C’est quoi un Greeter ?

En 1992, Lynn Brooks, habitante d’un quartier populaire de New‑York, désirait gommer l’image négative de sa ville, effrayante et tentaculaire. Elle voulait faire connaître sa ville telle qu’elle l’aimait. Avec la complicité de son réseau d’amis, elle proposa alors aux touristes, des balades insolites organisées dans les quartiers de la "Big Apple" par des habitants. La première organisation Greeters était née.

30 ans plus tard, il est désormais possible de réserver un Greeter à Villefranche. La promesse d’une rencontre avec un bénévole amoureux, passionné et ambassadeur de la ville, qui aura plaisir à accueillir les visiteurs comme il le ferait avec des amis. Le greeter les invitera à découvrir les endroits qu’il aime, son histoire, son quartier et partager sa façon de vivre au quotidien. Il pourra les inciter à réserver une visite guidée par un professionnel de l’office du tourisme pour découvrir la ville sous son aspect historique, culturel et patrimonial. On évoque souvent le tourisme comme vecteur de paix et de meilleure compréhension entre les peuples. Les Greeters favorisent ces échanges et rendent ces rencontres aussi enrichissantes pour le visiteur que pour le visité.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?