AccueilACTUALITESEconomieLa Fleuriste rit, première boutique de CBD à Belleville

La Fleuriste rit, première boutique de CBD à Belleville

Dans l’air du temps mais en faisant un pari osé au vu du flou juridique dans lequel se trouve la filière, Alexandrine Belhadj a ouvert sa boutique et propose divers produits à base de CBD.
N’étant pas fumeuse, Alexandrine Belhadj goûte ses produits pour mieux les conseiller.
©Viviane Gobert - N’étant pas fumeuse, Alexandrine Belhadj goûte ses produits pour mieux les conseiller.

ACTUALITESEconomie Publié le ,

C’est une toute petite boutique qui vient de s’ouvrir au 30 rue de la République à Belleville-en-Beaujolais. Cosy, elle invite à y rester un moment après avoir osé en pousser la porte.

Ouverte par Alexandrine Belhadj le 8 décembre, La Fleuriste rit propose une déclinaison de produits enrichis en CBD ou cannabidiol, molécule naturellement produite pas le chanvre, actuellement autorisée au contraire du THC. Car le tétrahydrocannabinol, l'une des molécules contenues dans le cannabis, a des effets psychotropes qui agissent sur le système nerveux central. Il modifie l'état de conscience et peut entraîner une dépendance ou une pathologie psychiatrique.

Au contraire, réputé pour ses vertus apaisantes et légèrement euphorisantes, le CBD fait néanmoins l’objet d’un débat médical car ses réelles propriétés ne sont pas clairement établies. La filière du CBD en France va d’ailleurs bientôt être fixée sur son sort. Mercredi 14 décembre, le conseil d'État s'est en effet réuni pour décider de suspendre ou non l'interdiction de vendre des feuilles et fleurs issues de chanvre en France.

Il est malgré tout recherché par une certaine frange de population, plutôt jeune. Alexandrine avait constaté qu’il y avait de la demande sur la commune mais pas d’offre.

Relativement nouveau car légal depuis 2018, elle pense pouvoir trouver ses clients parmi les consommateurs et peut-être en attirer d’autres, par curiosité. Sachant que le CBD a pour vertu de détendre, et comme elle aime bien les gens détendus, son choix de commerce a été une évidence.

Elle invite encore à la détente dès l’entrée du magasin, où l’on peut se poser sur un confortable canapé pour un petit moment d’échange. N’étant pas fumeuse, Alexandrine goûte ses produits pour mieux les conseiller. Cosmétiques ou alimentaires, sirops, thés, tisanes, café, bière ou huile de cuisine, petits déjeuners, cookies à faire… Le choix est assez varié, joliment présenté sur une charmante étagère bois. Elle met à disposition de sa clientèle documentation et informations.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?