AccueilVILLEFRANCHEÇa bouge dans l'aggloLa communauté d'agglomération s'étend, le conservatoire aussi...

La communauté d'agglomération s'étend, le conservatoire aussi...

Au 1er janvier 2014, la Communauté d'agglomération de Villefranche comptera vingt et une communes.

VILLEFRANCHEÇa bouge dans l'agglo Publié le ,

Les services de l'actuelle CAVIL vont alors œuvrer pour un plus grand nombre d'habitants. Une des compétences de l'intercommunalité, l'enseignement musical, ne dérogera pas à cette règle, mais dans quelles mesures ? A la tête aujourd'hui d'une équipe de quarante-six professeurs, dont deux bibliothécaires, trois agents administratifs, pour un effectif de près de sept cent trente élèves, le directeur de l'établissement Nicolas Bange a le regard tourné vers l'avenir, tout en tenant compte de la saturation actuelle des locaux de l'ancien Hôtel-Dieu. La première étape est déjà programmée pour le 1er janvier 2014. Le jour où la CAVIL deviendra CAVBS et accueillera dix-sept nouvelles communes, le conservatoire comptera une nouvelle antenne?: l'école de musique de Jassans avec ses cent quarante élèves et ses huit professeurs. "Certains enseignants font déjà partie de l'équipe du conservatoire, rappelle Nicolas Bange, et nous allons devoir nous pencher sur l'uniformité des parcours des élèves au sein de l'établissement comme les passages de cycles, la pratique théorique, la participation aux ensembles..." Un véritable chantier se dessine donc pour l'équipe pédagogique, avec au-delà de nombreux autres défis : la mise en commun de compétences et de savoir-faire avec les autres structures présentes sur le territoire du Beaujolais. D'autres enjeux se profilent également, celui d'un nouveau schéma départemental, la création de la métropole lyonnaise changeant une nouvelle fois la donne dès 2015 avec la mise en place d'un nouveau département du Rhône autour de Villefranche qui devrait en devenir le chef-lieu. D'ici là, la question des musiciens intervenants qui travaillent en milieu scolaire va également se poser, le nombre d'écoles passant de dix-sept à trente-cinq sur le territoire de la communauté d'agglomération. L'idée de Nicolas Bange : construire un maillage territorial fort, proposant une formation artistique de proximité avec des échanges de compétences dont le conservatoire serait le centre de ressources. Les instances de la CAVIL travaillent actuellement sur la problématique. Cependant, le conservatoire de Villefranche poursuit son bonhomme de chemin et enrichit son offre de formation avec l'arrivée de nouveaux professeurs : Juliette Barayon au violon baroque, diplômée du CNSM de Lyon et auréolée de plusieurs concours internationaux, Robin Dussauchoy, professeur de violon jazz, et Vanessa Virot à la flûte à bec. Un grand projet verra également le jour à la fin de l'année scolaire?: la création de "Tristan et Iseult", qui a impliqué à la fois les ensembles du conservatoire et des élèves du collège Jean-Moulin.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?