AccueilACTUALITESCultureL’Homme semence, un solo théâtral de haut vol

L’Homme semence, un solo théâtral de haut vol

Cécilia Biard était en représentation à Montmelas pour la mise en valeur de ce texte qu'elle présentera de nouveau dans les prochaines semaines.
L’Homme semence, un solo théâtral de haut vol

ACTUALITESCulture Publié le , Valérie BLET

Après Genay, Quincieux, Brullioles, deux représentations de L’Homme semence mise en scène et interprétée par Cécilia Biard, étaient proposées chez l’habitant à Montmelas-St-Sorlin ce week-end avant sa sortie de résidence vendredi 11 mars au Centre culturel des Gléteins à Jassans, puis deux autres dates dans le cadre de la semaine littéraire et à la Librairie des marais en mai, confortant la comédienne dans ce rôle magnifique porté par un récit touchant et une mise en scène épurée et délicate.

Le récit du roman de 1919

L'Homme semence est un court récit, daté de 1919, à l'origine incertaine, attribué par son éditeur à Violette Ailhaud et paru aux éditions Parole. Il raconte un épisode de la vie des femmes d'un village des Basses-Alpes après la répression du soulèvement républicain de 1851 et la déportation de tous les hommes.

"J’ai eu un véritable coup de cœur qui m’a conduit à monter cette pièce."

"J’ai eu la chance de me voir confier ce texte cet été par des amis, alors que je randonnai dans les Pyrénées. J’ai eu un véritable coup de cœur qui m’a conduit à monter cette pièce. A travers ce spectacle, j’ai souhaité faire entendre la voix historique des insurgés républicains, suite au coup d’état de Louis Napoléon Bonaparte, un mouvement atypique, à la fois provincial, méridional, rural : la révolte, la plus importante du XIXe siècle avec la Commune de Paris, et trop largement méconnue. Une république menacée, ce qui n’est pas sans écho à notre époque actuelle. Mais ce qui m’a le plus touché dans ce texte, et qui m’importe de faire vivre, c’est la voix de celles qui restent... Peu de récits sont centrés sur celles de l’arrière ; on décrit - voire on magnifie- la bravoure des soldats au front, mais il y a la réalité de la vie sans les hommes. Il se trouve que mon histoire familiale résonne fort avec cette réalité du deuil", confie Cécilia.

"Cette pièce, en mettant en valeur le courage et l’initiative des femmes laissées sans homme, nous montre que, loin d’être des victimes, elles ont pris en main leur avenir, se sont créé un destin, dans une formidable solidarité, une exemplaire sororité. Emue par la langue du désir, si bien décrit dans cette pièce du début du XXème siècle, d’une audace et d’une franchise rares, j’ai souhaité la faire entendre à mon tour", ajoute-t-elle.

Un théâtre de proximité

Dans une mise en scène qui laisse toute sa place au texte poétique et magnifique de sobriété, ponctuée de quelques moments chantés, adaptée au théâtre d’appartement comme aux salles dédiées, cette histoire de résilience est portée par la voix d’une femme sur scène. À elle seule, elle est l’étendard de toutes les femmes du village. Un théâtre de proximité, simple et dépouillé, sous l’oeil et avec l’accompagnement artistique d'Isabelle Barthèlemy.

Prochaines dates de représentations

Prochaines dates de représentation de L'Homme semence, vendredi 11 mars au Centre Culturel des Gléteins, Jassans, à 17 h ; vendredi 18 mars à la Médiathèque de Villefranche, à 19 h et samedi 19 mars à la bibliothèque de Blacé à 16 h et encore vendredi 6 mai à la Librairie des Marais, à Villefranche, à 19 h, au chapeau. Une tournée est même prévue en Bretagne, fin mars.

D’ici là et ensuite, la comédienne étudie les propositions via sa page Facebook en message privé et par mail cecilia.biard@gmail.com (association RibamBElles à Montmelas).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?