AccueilSPORTSHandballL’Entente Beaujolaise retrouve le sourire

L’Entente Beaujolaise retrouve le sourire

Contre la réserve dijonnaise, les Caladois ont signé une seconde victoire consécutive. De quoi bien terminer l’année 2021.
L’Entente Beaujolaise retrouve le sourire
© Entente Beaujolaise

SPORTSHandball Publié le , David DUVERNAY

Au milieu du terrain à l’issue du match contre Dijon, les joueurs de l’Entente Beaujolaise ont laissé exploser leur joie pour la deuxième fois de suite cette saison. Victorieux à Saint-Égrève la semaine précédente, ils ont désormais brisé une seconde malédiction en gagnant leur premier match à domicile samedi dernier, pour l’ultime journée de la phase aller, synonyme de trêve de Noël pour les handballeurs.

Tout en maîtrise, à l’image d’une entame de match parfaite après 10 minutes de jeu (5-1), les Caladois ont livré une très bonne prestation contre des Dijonnais accrocheurs en fin de première période (14-14 à la pause) mais victimes d’un très bon temps fort en milieu de seconde mi-temps des hommes de Walid Benkahla. Comme face à Saint-Égrève, l’entraîneur a de nouveau enfilé sa tenue de gardien pour, si besoin, suppléer Fabian Lacroix, auteur d’une bonne performance dans sa cage (12 arrêts). Trois autres joueurs se sont particulièrement illustrés dans cette victoire contre la réserve dijonnaise : l’ailier Flavien Gaudillat (11 buts), le jeune arrière Maxence Douriault (7 buts) et la dernière recrue Christopher Corneil (7 buts), dont l’apport offensif se fait déjà ressentir depuis son premier match contre Vénissieux (9e journée).

Ces trois nouveaux points sont les bienvenus pour les Caladois dans leur quête de maintien. Car comme on pouvait le prévoir, Aix-en-Savoie (10e), qui les devance au classement, a battu dans la douleur Saint-Égrève (20-18). Ils comptent ainsi toujours quatre longueurs de retard sur les Savoyards et Chalon (9e). Avec cette confiance retrouvée dans les rangs caladois, dommage que la saison fasse une pause jusqu’à début février 2022…

Nationale 3 : le Beaujolais Val-de-Saône Handball déchante

En déplacement à Palente Besançon, contre le dernier de la poule et auteur d’un seul match nul en en dix journées, le BVSH devait faire preuve de vigilance dans ce match aux allures de piège. Et malheureusement, malgré toute son expérience, l’équipe de Jean-Michel Danna est tombée dedans, en devenant la première formation à chuter cette saison contre la lanterne rouge. Devant à la pause (15-13), les Bellevillois se sont effondrés en deuxième période pour s’incliner sévèrement 38-32. Toujours 5es, ils ont raté une belle occasion de rester au contact du podium.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?