Fermer la publicité

L'Agglo de Villefranche travaille à la réouverture des infrastructures de sport et loisirs

le - - Ça bouge dans l'agglo

L'Agglo de Villefranche travaille à la réouverture des infrastructures de sport et loisirs
Julien VERCHÈRE - A Arnas, l'Escale pourrait rouvrir à partir du 8 juin. A condition que chaque club dispose d'un plan de reprise.

Après de longs mois de fermeture, la communauté d'agglomération oeuvre afin de rouvrir le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions ses infrastructures.

Depuis le déconfinement le 11 mai dernier, la vie reprend doucement son cours. A Villefranche, la communauté d'agglomération met tout en oeuvre afin de rouvrir au plus tôt ses infrastructures.

L'Escale devrait recevoir de nouveau du public à partir du 8 juin. Une bonne nouvelle pour la dizaine de clubs sportifs que le complexe omnisports basé à Arnas accueille. Une réouverture oui, mais sous certaines conditions.

AUX CLUBS DE PRÉSENTER LEURS PROTOCOLES

"Ce serait une réouverture sans vestiaires dans un premier temps, donc sans la possibilité de se changer ni de se doucher. Il serait trop compliqué de gérer la désinfection des lieux après chaque passage. En fonction du sport, les activités doivent par ailleurs être complètement adaptées", selon Stéphanie Ouvrard, responsable du service communication de l'Agglo Villefranche Beaujolais.

A charge pour chaque association sportive de soumettre son plan de reprise à l'Agglo. "Ce sont donc les clubs qui vont nous faire des propositions avec une manière de pratiquer différente, notamment pour les cours collectifs. Ensuite, la communauté d'agglomération validera ou non la façon dont le club envisage de réutiliser l'équipement", précise la chargée de communication.

INCERTITUDE POUR LE NAUTILE

Pour le complexe aquatique le Nautile, l'incertitude quant à la réouverture est encore présente. Stéphanie Ouvrard l'assure, l'agglomération ainsi que l'équipe de Récréa, délégataire de service public, "travaillent ensemble afin de trouver la meilleure solution de réouverture, espérée mi-juin".

Même si l'organisation reste à peaufiner, la piste privilégiée consisterait "en une ouverture par groupe d'une cinquantaine de personnes, avec des plages horaires afin de gérer au mieux le flux et la désinfection dans les vestiaires".

Difficulté, l'équipement ne permet pas de faire rentrer les personnes d'un côté et les faire sortir d'un autre. Les questions de rentabilité sont également toujours à l'étude.

Élisa BRUNEAU




Julien VERCHÈRE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer