AccueilBEAUJOLAISJuliénas : la Maison de la Dîme

Juliénas : la Maison de la Dîme

Inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis 1926, elle présente une architecture remarquable.
Juliénas : la Maison de la Dîme

BEAUJOLAIS Publié le , Jean-Pierre Galliot

La Maison de la Dîme, construite à la fin du XVIe siècle (à partir de 1592), inscrite à l’Inventaire des Monuments historiques en juin 1926, est sans conteste l’un des bâtiments les plus intéressants du nord beaujolais. Sa façade à galeries et à arcades, superbement conservée, rappelle les maisons italiennes de la Renaissance. Cette belle demeure était utilisée jusqu’à la Révolution pour la collecte de la dîme ecclésiastique au profit du Chapître de Saint-Vincent-les-Mâcon et du curé de la paroisse. La dîme correspondait à environ 10 % de la récolte. Ici les vignerons devaient payer "une benne de raisin sur douze récoltées". La restauration de la Maison de la Dîme, propriété de la famille Foillard depuis le XIXe siècle, a été achevée en 1986. Un vignoble, en appellation juliénas, est toujours attaché à la propriété.

Article tiré du supplément Les 100 lieux en Beaujolais - Val de Saône édité en 2018.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 06 octobre 2022

Journal du06 octobre 2022

Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?