AccueilACTUALITESJournal d'une confinée / Jour 53 : "L'école à la maison, c'est aussi une maquette dans le salon"

Journal d'une confinée / Jour 53 : "L'école à la maison, c'est aussi une maquette dans le salon"

Chaque jour jusqu'à la fin du confinement, une habitante du Beaujolais nous raconte cette expérience dans la quatrième dimension. Rêve réalisé, surhomme et maquette au curry. Épisode 53.
Journal d'une confinée / Jour 53 :

ACTUALITES Publié le ,

Jour 53

Eh bah y'en a deux qui sont contents.

E. et S. ont eu la confirmation qu'ils resteraient en école à la maison jusqu'aux vacances de juillet. Leur rêve se réalise enfin : avancer à leur rythme (comprendre boucler leur travail quotidien en deux heures le matin) et faire de l'escalade le reste du temps.

Ça tombe bien, je n'arrivais pas à me faire à l'idée que S. arrête sa carrière dans la pâtisserie si tôt et il reste à E. encore deux ou trois détails sur la conquête spatiale à explorer. Et vu comme il a approfondi le sujet ces derniers temps, ça doit être de l'ordre de la taille des chaussettes de Thomas Pesquet.

UN HOMME ORDINAIRE

D'ailleurs, vous saviez qu'en plus d'être ingénieur (en satellites), polyglotte (il parle pas moins de six langues), musicien, (il a interprété la musique du film 16 Levers de soleil), sportif (ceinture noire de judo), et bien sûr astronaute, cet homme tout à fait ordinaire pilote aussi les Airbus A310 ? On est à ça d'accrocher son portrait au dessus du canapé.

S. aussi aura bien profité de cette période pour se plonger dans ses passions (j'ai été impressionnée par son niveau de compréhension en anglais et en espagnol) (merci les profs) (et merci internet) mais contrairement à son frère, elle ne juge pas utile de nous en faire des quiz à table.

COURS D'HISTOIRE

Table sur laquelle nous n'avons de toute manière pas pu manger depuis quinze jours, celle-ci étant occupée par une maquette qui sent le curry. Étant à cours de peinture, c'est de l'eau colorée avec des épices qui a servi à peindre les murs des insulae (ancêtre des immeubles) et autres bâtiments de leur reconstitution de cité romaine.

Et si vous en doutiez, oui, j'ai aussi droit à des renseignements (non sollicités) sur le monde antique. Avec ces deux-là, j'ai vraiment l'impression de vivre dans un C'est Pas Sorcier perpétuel et je ne vais surtout pas me plaindre.

A.


LIRE LE JOUR 54

RELIRE LE JOUR 52

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?