AccueilACTUALITESJournal d'une confinée / Jour 8 : "L'effet pangolin"

Journal d'une confinée / Jour 8 : "L'effet pangolin"

Chaque jour jusqu'à la fin du confinement, une habitante du Beaujolais nous raconte cette expérience dans la quatrième dimension. Escalade, symétrie et chanson datée. Épisode 8.
Journal d'une confinée / Jour 8 :

ACTUALITES Publié le ,

Jour 8

9 h 30, S. s'empare du niveau, de la visseuse et d'une poignée de vis autoforeuses sous mon regard ébahi. J'ai cru un instant qu'elle allait crucifier son frère.


En réalité, elle a décidé de prendre en main la construction d'une structure d'escalade (ça s'appelle une poutre, en langage de grimpeur) pour pouvoir s'entrainer un minimum pendant le confinement. J'en profite au passage pour remercier ses entraineurs qui lui ont appris les rudiments du maniement de la Bosch sans fil.


SÉANCE DE GÉOMETRIE APPLIQUÉE


Toi, enfant qui te demande à quoi servent les exercices sur la symétrie, construis une poutre et tu sauras. Et ça trace, et ça mesure et ça perce, et ça visse. Je suis impressionnée par sa rigueur et son application.

E. veut lui donner un coup de main, S. lui explique patiemment comment faire. Ils sont mignons tous les deux. On chante en coeur "Comme un ouragan" de Stéphanie de Monaco. On se croirait dans une pub Ricorée. Ou chez les Tuche.


HÉRITAGE ET ORTHOGRAPHE


Je préfère donc ne pas trop m'attarder sur le drame des devoirs d'E.

13 fautes en 10 lignes, joli. "Mais le maître il les corrige jamais parce que dans le jogging d'écriture c'est pas graaaaave."
"Je m'en fous de ces biiiiip de nouvelles méthodes à la biiiip, chez nous on corrige ses fautes et t'as intérêt à le faire avant que je te déshérite." Il a fini par les corriger, ses fautes. Sûrement parce qu'il ne sait pas que son héritage c'est trois meubles Ikéa et une housse de couette.


Allez, on oublie tout et on installe la poutre. Les meubles sont poussés contre le mur et S. et E. disposent des matelas par terre pour amortir les chutes. Ils enchainent les exercices d'escalade et s'encouragent mutuellement.


En les regardant, je réfléchis à la théorie qui veut que le battement d'aile d'un papillon au Brésil peut provoquer une tornade au Texas, on appelle ça l'effet papillon.

En vrai, comme disent les ados, c'est surtout un mec qui a raté la cuisson de son dîner à Wuhan qui provoque la transformation d'un salon en gymnase. Et ça, c'est l'effet pangolin.

A.


LIRE LE JOUR 9

RELIRE LE JOUR 7

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?