AccueilACTUALITESJournal d'une confinée / Jour 6 : "L. prend les commandes"

Journal d'une confinée / Jour 6 : "L. prend les commandes"

Chaque jour jusqu'à la fin du confinement, une habitante du Beaujolais nous raconte cette expérience dans la quatrième dimension. Miaou, miaou et... miaou. Épisode 6.
Journal d'une confinée / Jour 6 :

ACTUALITES Publié le ,

Jour 6

Tiens, je vais faire pipi dans le coin de la porte. Ça les occupera de tout nettoyer. Ça leur apprendra, aussi. Parce que moi, depuis une semaine, je vis un enfer. Mes esclaves humains sont toute la journée à la maison et moi, je passe mon temps reclus en haut du placard le plus inaccessible.

Adieu ma sieste sur le canapé, il y a toujours un esclave humain pour sortir le diabolique et bruyant engin à roulettes et le promener partout dans le salon. Le premier jour, j'ai cru qu'ils avaient ENCORE invité d'autres humains pour partager leurs croquettes.

DIABLE À ROULETTES

A chaque fois c'est pareil, ils s'activent, bougent des objets, mettent de la musique, promènent le diable à roulette et quand je crois que c'est terminé…des inconnus débarquent sur mon territoire. Et avec leurs portée parfois. Quel supplice !

Depuis une semaine ils répètent la même routine mais je ne comprends pas, aucun inconnu ne vient parler fort avec eux. J'ai bien peur qu'ils les stockent derrière la porte et qu'ils arrivent tous en même temps le jour où je ne m'y attendrai plus.

Cette promiscuité avec mes esclaves humains me porte sur les nerfs. Pour me calmer, j'ai commencé à griffer un autre balustre de la rambarde à l'étage. Le troisième en partant de la gauche, car je me suis tellement appliqué sur les deux premiers qu'ils sont sur le point de céder. Et vivement qu'ils remplacent la rampe…

"LE SEUL QUE J'AIME"

De temps en temps je descends pour me restaurer. Je me dirige systématiquement vers mon préféré pour réclamer des caresses. C'est le plus jeune de la famille. Le seul que j'aime. S'ils meurent tous, c'est lui que je mangerai en dernier.

Pas comme la matriarche. Oui, elle m'a recueilli alors qu'elle venait pour adopter ma soeur, me sauvant d'une mort certaine. Mais quelques temps plus tard elle m'a aussi emmené en promenade et je suis revenu sans mes….ahhhhh attendez je vais me planquer sous la cuisine.

Il est 20 h et mes humains ont une nouvelle tocade : rendre hommage à leurs vétérinaires qui ne ménagent pas leurs forces pour lutter contre un nouveau mal qui leur tombe dessus. ça fait un bruit, mais un bruit…

L.


LIRE LE JOUR 7

RELIRE LE JOUR 5

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?