AccueilACTUALITESJournal d'une confinée / Jour 34 : "Au secours, un appel en visio !"

Journal d'une confinée / Jour 34 : "Au secours, un appel en visio !"

Chaque jour jusqu'à la fin du confinement, une habitante du Beaujolais nous raconte cette expérience dans la quatrième dimension. Gros plan nasal, son approximatif et tête à l'envers. Épisode 34.
Journal d'une confinée / Jour 34 :

ACTUALITES Publié le ,

Jour 34

Aah la magie des appels en visio avec toute la famille… Entre ma soeur dont le micro était en grève, mes parents qui s'amusaient à se filmer les narines, mon frère qui essayait d'avoir une conversation normale et ma belle-soeur qui a le malheur d'être timide dans cette famille de dingues, le goûter d'anniversaire de S. ne fut pas de tout repos.

Sans parler du son dégueulasse, du décalage entre l'image et la voix, de ceux qui se retrouvent la tête à l'envers en basculant leur téléphone et de tout le monde qui parle en même temps. Mais c'est l'enfer ce truc-là, en fait !

Je me demande s'il existe d'autres personnes qui comme moi éprouvent une sorte d'angoisse avant (et pendant) les appels en visio multiple. Moi c'est deux personnes maximum. Une de plus, et je commence à faire de l'eczéma.

UN VÉRITABLE CÉRÉMONIAL

Déjà, la caméra, parlons-en. Le machin te filme en déformé, gros nez-gros menton et en accentuant les cernes. Tout pour te mettre à l'aise.

Ensuite, le cérémonial : trouver l'horaire qui convienne à tout le monde, choisir un support pour que le téléphone tienne en équilibre, si possible avec le bon angle pour ne pas filmer que les mentons et une fois les réglages effectués pour tous apparaître à l'écran, recommencer parce que c'est mieux en mode horizontal.

Et puis la conversation : ni plus ni moins une alternance de moments de cacophonie et de blancs limite gênants.

Enfin bon, S. a fini par souffler avec entrain ses treize bougies, crépissant au passage l'écran de mon téléphone de gouttelettes de cire fondue. Non vraiment, la visio multiple, j'en peux plus. Ça me bousille les nerfs.

A.


LIRE LE JOUR 35

RELIRE LE JOUR 33

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?