AccueilACTUALITESJournal d'une confinée / Jour 32 : "Pourquoi je ne veux pas renvoyer mes enfants à l'école"

Journal d'une confinée / Jour 32 : "Pourquoi je ne veux pas renvoyer mes enfants à l'école"

Chaque jour jusqu'à la fin du confinement, une habitante du Beaujolais nous raconte cette expérience dans la quatrième dimension. Déconfinement, haricots secs et chips de kiwi. Épisode 32.
Journal d'une confinée / Jour 32 :

ACTUALITES Publié le ,

Jour 32

Les enfants aiment tellement l'école à la maison que leur traumatisme ne sera pas le confinement mais la fin de celui-ci. Depuis qu'ils ont appris que les établissements allaient peut-être réouvrir mi-mai, ils sont désespérés. Si les entrainements d'escalade ne reprennent pas en même temps pour compenser, je mets les enfants dans un train direction l'Elysée. On verra bien qui fera moins le malin.

FRINGALE DE PETIT ÉPEAUTRE

Et puis c'est vrai, je vais avoir du mal à m'en séparer. Nooooon, pas à cause du virus. A cause de la bouffe. Je m'explique :

S., en bonne ado, passe ses journées dans sa chambre à l'exception d'incursions régulières en cuisine. Le "problème", c'est que nous ne consommons que des produits frais et faits maison, impossible de piller un placard à moins d'une fringale de haricots secs ou de petit épeautre. Elle a donc choisi de régler son problème en se mettant aux fourneaux.

Elle a commencé soft, avec des brioches, des cookies, puis un brownie (au chocolat, hein, pas aux haricots secs) et des rochers coco à damner un saint. De fil en aiguille, elle s'est enhardie jusqu'à la semaine dernière, où elle a carrément formé une brigade en embarquant son père dans son délire.

TOP CHEF DANS LE SALON

Interdite de sortir de la bibliothèque tout une après-midi, je n'avais que les effluves qui me parvenaient aux narines, un supplice.

Quand j'ai enfin été conviée à la dégustation, ils nous avaient sorti tous les deux un plat de lumaconifarcies au poulet, émincé de poireau et pesto de feuilles de blettes. Et en dessert, une compote banane ananas, crumble chocolat et chips de kiwi. Un délice.

Le coup des chips de kiwi, ça m'a tuée, j'avoue. Mais bon, c'est le prix à payer quand on laisse regarder Top Chef à la télé.

A l'heure où tout le monde débat sur la fin du confinement, moi j'ai de bonnes raisons de ne pas être tellement pour…

A.


LIRE LE JOUR 33

RELIRE LE JOUR 31

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?