AccueilACTUALITESJournal d'une confinée / Jour 28 : "Ces batailles dont le Président ne parlera (heureusement) pas"

Journal d'une confinée / Jour 28 : "Ces batailles dont le Président ne parlera (heureusement) pas"

Chaque jour jusqu'à la fin du confinement, une habitante du Beaujolais nous raconte cette expérience dans la quatrième dimension. Directives présidentielles, mites et boléro de Ravel. Épisode 28.
Journal d'une confinée / Jour 28 :
Pixabay

ACTUALITES Publié le ,

Jour 28

Ce soir, le Président va faire des annonces pour la suite du confinement. Comme je suis à peu près sûre qu'on va en reprendre pour un mois, j'aimerais qu'il donne des directives précises sur les points suivants :

- la guerre de la farine : vu la pénurie, je pense que tout le monde fait son pain/de la pâtisserie/des viennoiseries à domicile, très bien. Mais avec en moyenne deux personnes par ménage (statistiques de l'INSEE), avez-vous vraiment besoin de STOCKER AUTANT QU'UNE BOULANGERIE ? En plus, vous allez attirer les mites.

-la guerre des oeufs : on dit que la France s'est mise au footing, je crois plutôt que c'est à la muscu. Il n'y a qu'en gobant cinq oeufs crus à chaque petit déjeuner qu'on peut faire disparaître la production française aussi rapidement. D'ailleurs, au sujet du footing et de tous les mots français en -ing, il serait temps de se poser les bonnes questions.

-la guerre des défis sur les réseaux sociaux : en ce moment, il faudrait enlever son pantalon en faisant le poirier ou encore se vêtir d'un oreiller. Personnellement, j'ai toujours enfilé mon jean allongée sur le lit pour pouvoir fermer le bouton, et je ne compte pas changer de méthode.

-la guerre du son pour finir : il y a urgence à mettre en place un système de tour de rôle pour écouter la musique fort avec les fenêtres ouvertes en ville. Parce que Christophe Maé, Dalida, le boléro de Ravel et Arctic Monkeys (ça c'est moi) en même temps CE N'EST PLUS TENABLE.

Faire des allocutions télévisées, c'est bien, mais il devient urgent qu'on parle des choses vraiment importantes, non ?

A.


LIRE LE JOUR 29

RELIRE LE JOUR 27

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?