AccueilACTUALITESJournal d'une confinée / Jour 19 : "Quelques idées pour rendre le monde meilleur"

Journal d'une confinée / Jour 19 : "Quelques idées pour rendre le monde meilleur"

Chaque jour jusqu'à la fin du confinement, une habitante du Beaujolais nous raconte cette expérience dans la quatrième dimension. Dinosaure, Kaamelott et Martin Fourcade. Épisode 19.
Journal d'une confinée / Jour 19 :
Andrew Fedorov via Wikimedia commons - "Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise situation."

ACTUALITES Publié le ,

Jour 19

La journée s'est prêtée à merveille au Gluggaveður. C'est un mot islandais qui désigne le genre de météo appréciable quand on est derrière sa fenêtre. Contempler le Gluggaveður m'a amenée à réfléchir à quelques propositions qui, selon moi, pourraient rendre le monde meilleur. J'en ai fait une liste.

  1. Réglementer l'utilisation de l'adjectif beau/belle. Rappelez-vous, avant la pandémie, on se souhaitait une "belle journée", on avait passé une "belle soirée" et "tu es une belle personne" était le compliment ultime. J'ai compris que ça allait trop loin quand un collègue de boulot m'a sorti "je te souhaite une belle réunion". Bon, depuis trois semaines, personne n'a encore osé conclure un mail par "beau confinement", donc je nourris l'espoir que cette pratique reste confinée pour toujours.

  2. Généraliser l'expression "d'accord dinosaure" (version française de "ok boomer") pour marquer son opposition à des propos qui nient l'urgence à modifier nos modes de vie. Elle fonctionne aussi quand je veux faire écouter aux enfants une chanson qui date d'avant leur naissance.

  3. Proposer des cours de soutien en Koh Lanta par des professionnels agréés. Y'a les jaunes et les rouges, et le temps d'aller aux toilettes, ils ont choisi des héros dans l'équipe adverse pour éliminer des membres de leur propre équipe mais finalement non parce qu'il y a un rondin en diagonale. Bref, ON NE COMPREND RIEN À CE JEU.

  4. Introduire Kaamelott au programme d'histoire du CP à la terminale. Et de français, pour les cours intégrés de vocabulaire. Et penser aux citations de OSS 117 pour le chapitre sur les dictatures.

  5. Remplacer les paroles de l'hymne national par la tirade d'Edouard Baer dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre. Et j'exige que l'interprète soit l'idole de la famille : Martin Fourcade.

  6. Organiser une cérémonie pour Roger Mieusset et Bourras Bengoudifa, les deux Français lauréats du Prix Ig Nobel d'anatomie pour leur étude de l'asymétrie de la température du scrotum chez des facteurs, nus ou habillés. Si vous ne connaissez pas le Prix Ig Nobel de la science qui fait rire mais ensuite réfléchir, c'est par iciet certains prix sont totalement d'actualité.

Et vous, qu'ajouteriez-vous ?

A.


LIRE LE JOUR 20

RELIRE LE JOUR 18

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?