AccueilACTUALITESJournal d'une confinée / Jour 11 : "Épidémie de fake news, les gestes barrières..."

Journal d'une confinée / Jour 11 : "Épidémie de fake news, les gestes barrières..."

Chaque jour jusqu'à la fin du confinement, une habitante du Beaujolais nous raconte cette expérience dans la quatrième dimension. Méchants trolls, infox et coup de gueule. Épisode 11.
Journal d'une confinée / Jour 11 :

ACTUALITES Publié le ,

Jour 11

S'il y en a qui ne sont pas au chômage partiel en ce moment, ce sont bien les trolls et les propagateurs de fausses rumeurs. Depuis le début du confinement, je crois qu'aucune des images ayant atterri sur mon fil d'actu n'est authentique, hors médias traditionnels, je veux dire.

Je crois que j'ai eu droit à tout ce qui se trouve dans cette liste. Je n'abonde même plus à envoyer des messages à mes amis quand ils partagent une fausse info.

FACT-CHECKERS DÉBORDÉS

Et de fait, les fact-checkers sont eux aussi débordés. Désolée, je n'ai pas trouvé le terme en français pour désigner ces personnes qui se chargent de démonter les fake news et autres hoax. (trop d'anglicismes dans ce paragraphe) (il paraît qu'on dit respectivement infox et canular informatique).

Mon canular préféré, c'est la cocaïne qui soignerait le Covid. S'il est suffisamment partagé, j'attends avec impatience de voir des dizaines de personnes en file indienne à proximité des zones de vente, comme quand les gens se sont rués sur le papier hygiénique. Les gestes barrières seront-ils respectés ?

OUI AU PARTAGE "RESPONSABLE"

Mais en vrai, comme dit mon ado, ces rumeurs ont parfois des conséquences qu'on n'imagine pas au moment où on clique sur "partager" et je pense que ce soir, on pourrait aussi rendre hommage aux fact-checkers, dont le travail, s'il était mieux connu éviterait par exemple aux urgences du CHU de Nantes d'avoir à traiter à nouveau des appels téléphoniques pour "Lucie et le don de sang pour sa greffe de moelle".

Pas depuis une semaine ou deux, non non. DEPUIS 17 ANS. Ils ont peut être autre chose à faire en pleine épidémie, non ?

Alors pour la peine, aidons-les en ne relayant que des infos totalement vérifiées. En voici d'ailleurs deux, comme je les aime : une dans la série "tous les moyens sont bons pour sortir" et une autre sur couple qui n'avait pas coché la bonne case.

A.


LIRE LE JOUR 12

RELIRE LE JOUR 10

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?