AccueilSPORTSAutres sportsJaillardon record à Paris, Valette vice-championne de France

Jaillardon record à Paris, Valette vice-championne de France

Les deux athlètes de l'Athlé Calade Val de Saône ont performé ce week-end, respectivement en marathon et marche nordique.
Jaillardon record à Paris, Valette vice-championne de France
© Facebook Renaud Jaillardon

SPORTSAutres sports Publié le ,

Un beau week-end pour deux athlètes de l'Athlé Calade Val de Saône (ACVS). Le premier n'est autre que Renaud Jaillardon. Le runner était engagé sur le Marathon de Paris dimanche. Une course durant laquelle il a amélioré son record personnel en 2h23'21. Il a également pulvérisé de plus de six minutes le précédent record de l'ACVS, établi en 1990 par Philippe Tissot. Une performance d'autant plus impressionnante que le coureur ressentait une douleur au tendon la semaine précédant la course.

Pour rappel, Jaillardon avait déjà fait parler de lui en battant son propre record sur semi-marathon à Bourg (1h08'31). "Il réalise une excellente performance avec une course très régulière malgré une petite baisse de rythme en fin de course, explique le club. Il passe en 33'27 au 10 km, à mi-course en 1h10'48 et au 30e en 1h40'47." Avec ce temps, Renaud Jaillardon termine à la 33e place de la course et à la 5e place Master. Il pointe également grâce à cette performance dans le top 10 français de l'année.

Valette n'a "rien lâché"

Dimanche était aussi la date des championnats de France de marche nordique, à Chamarande en Île-de-France. Une épreuve à laquelle participait Elisabeth Valette, sociétaire de l'ACVS. Cette dernière n'a pas fait le voyage pour rien puisque pour la 4e édition consécutive, elle termine sur le podium en accrochant la seconde place. Une médaille d'argent obtenue dans une compétition relevée avec une centaine de participantes et 300 marcheurs hommes et femmes confondus. "

Nous sommes parties très vite et malgré cela, je n'étais qu'à la 14e place au bout de 2 km, explique-t-elle. J'ai décidé de ne rien lâcher tout en respectant une gestuelle ample sous l'œil aguerri des juges. Je remonte doucement à la 12e place puis à la 10e place au 4e tour. Alors que je me rapprochais de ma concurrente, un juge la pénalise. Pendant qu'elle entame sa boucle de pénalité, je passe la ligne d'arrivée à la 9e place féminine, 55e au scratch général et vice-championne de France sur 17 femmes M2."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?