AccueilLOISIRSSortir à LyonInterpol aux Nuits de Fourvière à Lyon ce soir : la magie opère encore ?

Interpol aux Nuits de Fourvière à Lyon ce soir : la magie opère encore ?

S'il a parfois semblé prendre des chemins de traverse, le groupe new-yorkais cultive depuis vingt ans un son unique, entre incandescence et ténèbres. Interpol est de passage ce lundi 1er juillet aux Nuits de Fourvière à Lyon.
Interpol aux Nuits de Fourvière à Lyon ce soir : la magie opère encore ?
© Jamie James Medina - La tournée d'Interpol passe par les Nuits de Fourvière lundi 1er juillet.

LOISIRSSortir à Lyon Publié le ,

Cet été, ils sont partout. Du Primavera sound à Barcelone fin mai aux Eurockéennes à Belfort dans quelques jours en passant par le mythique Glastonbury en juin, Interpol fait toujours recette au moment de choisir les "headlines" des plus grands festivals de la planète.

Dimanche, ils jouaient dans le cadre de Garorock. Mardi, ils seront sur la scène de l'Olympia. Entre le Sud-ouest et Paris, Interpol s'offre ce lundi 1er juillet un arrêt aux Nuits de Fourvière. Un stop & go forcément attendu par les nombreux fans du groupe new-yorkais né il y a déjà vingt ans et révélé au monde entier par la grâce de son premier album, le magnétique Turn on the bright lights (2002). Interpol est né dans ce début des années 2000, représentant étiqueté post-punk du fameux "retour du rock". Beaucoup de groupes ont disparu, pas Interpol, malgré quelques sinuosités au fil de six albums plus ou moins bien accueillis.

TOUJOURS EFFICACE

Sorti à la fin de l'été 2018, Marauder, le sixième essai des New Yorkais, a une fois encore divisé la critique : album du retour en force ou album de trop, les avis sont partagés. Il existe en tout cas une chose qu'Interpol sait faire à merveille : se montrer efficace. Que peut-on trouver à redire à de morceaux tels que If you really love nothing et The Rover, les deux titres qui ouvrent en beauté Marauder. Et comment ne pas tomber sous le charme de l'envoûtant envol final, It probably matters, aux accents mi-psyché mi-funky.

Dans la chaleur des pierres de Fourvière, Interpol devrait aussi ramener des ténèbres quelques pépites telles que Take you on a cruise, Slow hands, Evil ou Pioneer to the falls. De quoi vérifier que la voix de Paul Banks est toujours capable de vous hérisser le poil.

Julien VERCHÈRE


Interpol, lundi 1er juillet à 20 h 30, grand théâtre de Fourvière. Billets encore disponibles à la vente au guichet billetterie à l'entrée.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?