AccueilBEAUJOLAISInterclasse : Adrien Duperron, un président 100% conscrit

Interclasse : Adrien Duperron, un président 100% conscrit

Adrien Duperron remplace Christophe Merlinot à la tête de l’interclasse d'Anse-Ambérieux-Lachassagne depuis l’assemblée générale de 2020. Vision de son rôle, projets, préparation de la fête en septembre… le Caladois se confie.
Interclasse : Adrien Duperron, un président 100% conscrit
©Martine Blanchon - Adrien Duperron en compagnie de sa sœur.

BEAUJOLAIS Publié le ,

Né le 12 mars 1985 à Villefranche-sur-Saône, Adrien Duperron clame haut et fort qu’il est "un des derniers pur caladois", ce qui implique un état d’esprit bien particulier quant à sa vision des conscrits.

Ce responsable d'activités dans le smart building est père de deux filles. Il arrive à dégager du temps pour faire vivre cette association si chère à ses trois communes et à sa famille. Duperron et "alliés" est en effet un nom que l’on retrouve pratiquement dans chacune des classes. Et comment ne pas penser à sa grand-mère Élise, boute-en-train des 1 qui a assisté à toutes les fêtes, photographiant à qui mieux mieux et réalisant des albums pour la postérité Adrien Duperron a été président de sa décade - les 20 ans – en 2005.

Puis il est devenu membre du bureau de la classe en 5 et secrétaire de l'interclasse générale. Échange.

Qu'est-ce qui vous a motivé pour ce poste ?

J'étais secrétaire depuis neuf ans et je souhaitais prendre la suite de Christophe car j'adhérais totalement à son engagement et ses idées pour les conscrits d'Anse. Le poste était vacant. C'est ma destinée...C'est tellement naturel... C'est de famille sûrement !

Comment vivez-vous cette présidence ?

Le changement, c'est très motivant et intéressant. Tant qu'on n'est pas au poste, on ne se rend pas compte de l'investissement qu'il faut mettre. Ce n'est pas facile de prendre la suite d'un président qui faisait l'unanimité et avec lequel l'association avait repris un élan positif.

Qu’est-ce qui a changé dans l’organisation de l’interclasse depuis votre arrivée ?

Étant donné que l’élection a été assez rapide et s'est déroulée dans un contexte sanitaire compliqué, j’ai souhaité m'entourer un peu plus. Nous avons donc fait rentrer au bureau des interclasses des conscrits de ma génération présidents d'une interclasse. Cela change également les choses pour mon père, qui n'a plus souhaité être vice-président pour ne pas subir des critiques inutiles sur des "délits d'initiés". Je remercie au passage Thierry Saint-Cyr, mon unique vice-président à ce jour et bien-sûr Christophe Merlino, l'ex président.

Des projets en cours au sein de l'interclasse ?

Cela fait longtemps que je réfléchis à quelques sujets précis au sein des conscrits. Le parcours des défilés notamment, sujet sensible et difficile. Les restrictions sanitaires en 2021 nous ont obligés à revoir la fin du tracé du défilé. Une contrainte à la base, qui est finalement passée à une excellente solution ! Je souhaiterais que l'interclasse des jeunes - dont j'ai été président pendant neuf ans - prenne un peu plus de place au sein de l'association. Il faudrait plus de liens. Enfin, j'aimerais que l'on insiste plus sur le respect de la charte des conscrits.

Quid de la place des femmes au sein de la fête : présidentes, banquets avec les hommes ?

C'est un sujet. Un sujet qui n'a rien de sensible, ni d'important, ni de scandaleux, etc… Il pose simplement une réflexion sur le fonctionnement de notre société. Car on est passé d'une tradition purement masculine à des bureaux de décades et d'interclasse entièrement féminins. Encore une fois, cela n'est pas un problème, c'est un constat. Cela ne change quasi rien au niveau de la fête puisque cette dernière est régie par la charte, le référentiel, notre bureau d'interclasse, etc… Nous essayons par exemple d'avoir une tenue de conscrits identiques entre femmes et hommes

Et la parité ?

Il est impensable d'imposer des lois internes, comme il peut y en avoir au sein de notre état : la parité devrait se faire naturellement de par la nature de la fête aujourd'hui. Le plus inquiétant est de voir des réunions de futurs 20 ans avec des garçons inexistants. Le pire, c'est que certaines décisions ne leurs conviennent pas mais ils ne se manifestent pas... En conclusion, l'objectif est simplement d'avoir des bureaux de décades et d'interclasses paritaires, ceserait le plus intéressant

Cette année, la fête aura lieu les 16 et 18 septembre 2022. Espérez-vous retrouver les dates historiques l'année prochaine, à la fin février ?

Fortement oui, cela simplifiera aisément la conduite du grand paquebot des conscrits. Mon objectif est qu'ils prennent encore plus d'importance au sein de notre vie associative. L'arrivée de nouvelles équipes municipales à Ambérieux et Lachassagne va permettre ce nouvel élan

Pour vous, que représente l'esprit conscrit ?

Vive les conscrits ! Vive cette belle tradition réunissant toutes les personnes qui n’ont qu'un point commun : un simple chiffre à la fin de leur année de naissance. Pas de race, pas de politique, pas de sexe, pas de différence sociale. Rien de tout ça. Conscrit, c'est pour la vie.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?