Fermer la publicité

Incendie à l'Arc en ciel : plus de peur que de mal

le - - Faits divers / Justice

Incendie à l'Arc en ciel : plus de peur que de mal
Capture d'écran page Facebook Discothèque L'Arc une ci

Un sinistre a détruit samedi soir 150 m2 de containers dans l'enceinte de la discothèque à Quincié-en-Beaujolais. Mais l'intérieur du bâtiment a été préservé.

Un soulagement pour les propriétaires et une bonne nouvelle pour les nombreux fêtards de la région qui ont un jour ou l'autre fréquenté cet établissement emblématique des nuits beaujolaises. Au lendemain de l'incendie qui a affecté la discothèque l'Arc en ciel à Quincié-en-Beaujolais, les informations communiquées par les responsables des lieux via la page Facebook de la boîte de nuit sont plutôt positives.

"Les nouvelles sont bonnes. L'établissement n'a pas été touché, seulement les extérieurs... Ne vous inquiétez pas, L'Arc en ciel est toujours debout ! Nous vous tiendrons au courant pour la réouverture", indiquent les responsables. Plusieurs containers ont été enflammés en début de soirée, provoquant des flammes impressionnantes.

"LES PERSONNES ONT COUPÉ LE GRILLAGE"

Les propriétaires des lieux en disent aussi davantage sur les circonstances de ce feu qui a mobilisé l'intervention de nombreux pompiers de Beaujeu et Fleurie. "Nous tenons à préciser que c'est un incendie criminel, les personnes ont coupé le grillage et se sont introduits dans le terrain. Seulement, ils n'ont pas réussi à rentrer dans l'établissement donc ils ont mis feu à l'extérieur", expriment-ils.

Une enquête a été lancée par les gendarmes.

J.V.




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer