AccueilSPORTSFCVBHervé Della Maggiore : "On doit titiller ceux qui sont devant nous"

Hervé Della Maggiore : "On doit titiller ceux qui sont devant nous"

La barre des 40 points, synonyme de maintien, désormais atteinte depuis la victoire de mardi face à Boulogne, le FCVB peut commencer à lorgner sur les places de devant avant son déplacement à Orléans, samedi. L'analyse du coach, Hervé Della Maggiore.
Hervé Della Maggiore : "On doit titiller ceux qui sont devant nous"
© Franck Chapolard

SPORTSFCVB Publié le ,

Hervé, vous avez enfin engrangé une spirale positive en étant invaincu depuis trois matchs (deux victoires, un nul). On imagine que ça doit vous rassurer ?

C’est une bonne chose. Comme je le disais, c'est toujours compliqué de casser une spirale négative. Quand tu accumules, forcément, tu perds confiance et plus tu perds confiance, plus c'est compliqué d'aborder des matchs sereinenement. C'est une bonne chose de gagner contre Chambly par exemple, même si un nul nous aurait satisfait. Ça nous a redonné de la confiance. Même si contre le Red Star on ne gagne pas, c'est un peu à sens unique. Contre Boulogne ça s’est joué à la dernière seconde, sur un match où on se devait de gagner. C’était la bonne opportunité pour recoller au classement. Se faire égaliser à dix minutes de la fin nous a un peu plombé, mais on a trouvé des ressources mentales alors qu’on avait loupé grosses situations. On n’a pas lâché.

Avez vous eu le temps de revoir la rencontre avec les joueurs ?

Moi oui, mais je ne l'ai pas montré aux joueurs. Je fais habituellement des retours de match, mais là tellement on était tellement proche du prochain que je ne voulais pas leur montrer des choses qui n'ont pas toujours bien marché. Ce n'est pas la meilleure fçaon d’aborder le match suivant. Il ne faut pas être traumatisé par les situations loupées. Il faut qu’on positive.

On pense, dans cette spirale positive, à l'impact des deux recrues, Bokele et Da Silva. Vous êtes satisfaits de leur apport ?

C'est une grosse satisfaction. Malcolm, j’avais moins de vue sur son niveau. Pour

Peuvent-ils bousculer la hiérarchie ?

Ils font tout simplement partie de la rotation. Là ils jouent tous les matchs, à part Malcolm qui n'a pas commencé le premier. Et depuis qu'ils jouent et sont titulaires, on n’a pas perdu. C’est un plus pour eux. Après ce sont jeunes joueurs qio ont besoin de s’aguerrir. Tant qu’ils répondront présent et seront performants, ils joueront. Mais il y aura une gestion de la fatigue à avoir. Ils n'ont pas l'habitude des matchs à haute intensité. Il y aura probablement des périodes un peu compliquées pour eux avant la fin de saison. Ce sera à nous de gérer ça.

Un mot sur Jimmy Nirlo qui semble rester toujours aussi constant. Va-t-il rester en défense centrale ou être repositionné comme milieu défensif ?

J’ai eu Jimmy surtout en numéro 6 à Bourg. Je l’aimais bien car il équilibrait l’équipe. Il permettait de se livrer offensivement car il était intelligent dans la compensation. Il est de partout. Après aujourd’hui, physiquement, il est plus proche de la fin que du début. C'est compliqué d’assumer tout ça, même s’il l’a bien fait quand on lui a demandé. Aujourd’hui, par rapport à l’absence de Kévin Renaut, il joue derrière. Mais avec l'arrivée de Malcolm, il y a la possibiltié de le rebasculer au milieu si besoin. Moi je le préfère quand il est bon, et vu qu’ils est souvent bon, je le préfère de partout (rires). Je n'ai pas mémoire qu’il ait loupé un match cette année.

Avec votre dernière victoire, vous avez pu atteindre un objectif de la saison...

Le premier objectif était cette barre des 40 points pour le maintien. Comme je l’ai dit devant les partenaires, on est Villefranche. En début de saison, ça joue le maintien. On voit qu'au niveau des infrastructures et des moyens, on est bien moins huppés que les autres en National. Il faut savourer ça. Maintenant que c'est obtenu, l'objectif est différent. On doit titiller ceux qui sont devant nous. Pour cela il faudra enchaîner de bons résultats et ne pas se planter sur les confrontations directes qu’on aura à jouer.

Quel groupe allez-vous présenter ce week-end face à Orléans (NDLR : samedi 5 mars à 19 h) ?

On perd du monde. On est encore diminués, avec les absences de Manseri, Renaut, Guilavogui et aussi Bonenfant qui a pris une béquille mardi et dont l'épouse attend un heureux événement ce week-end. On a aussi Medhi Ghezoui qui a un tendon gonflé, toujours douloureux et qui ne fera pas partie du groupe. On récupère Adrien Dabasse par contre.

Orléans est 9e. Une victoire contre vous pourrait les rapprocher.

Je regarde plutôt ceux de devant que derrière. Malgré tout, s’ils arrivent à nous battre, c'est vrai qu'ils reviendraient dans la course. Il y a encore beaucoup de points à prendre. Nous on a eu un trou. Bourg aussi, Annecy est en train de l’avoir. Tout le monde est encore concerné, jusqu’à Orléans.

Avez-vous analysé leurs forces et leurs faiblesses ?

Ils ont changé de système récemment et sont passés à trois derrière comme nous. On aura un rapport de forces. Je n’aime pas trop ça. Je préfère avoir du moubement. Si on peut éviter les duels... C’est une équipe athlétique, avec de bons joueurs aussi devant. Il y a Esteban Lepaul qui va mieux. Les trois derrière sont très solides, ils prennent très peu de buts. Ils ont un bon gardien aussi. C’est puissant, athlétique et efficace en ce moment. Ce n'est pas un jeu léché, mais il leur correspond bien par rapport aux caractéristiques de l’équipe. C'est une vraie équipe de National.

Nicolas Flégeau disait à l'issue du match de mardi que c'est un adversaire qui pouvait mieux vous convenir. Vous partagez cet avis ?

Il doit penser ça en raison du match que l'on a fait l’an passé là-bas. C'était vraiment très abouti. Ce stade nous convient bien, avec une bonne pelouse pour développer du jeu, face à un adversaire qui laissera des espaces. On sait qu'ils auront besoin de gagner pour revenir, donc oui, ça peut nous convenir.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?