Fermer la publicité

Handball/Nationale 2 : un échec mais de l'espoir pour l'Entente Beaujolaise

le -

Handball/Nationale 2 : un échec mais de l'espoir pour l'Entente Beaujolaise
Franck CHAPOLARD - Pour sa première, Adel Bourhani (6 buts) s'est déjà illustré sur son aile.

Pour son premier match de championnat, l'Entente Beaujolaise s'est inclinée à domicile contre Semur-en-Auxois (26-33).

L'Entente Beaujolaise devra patienter pour connaître sa première victoire en championnat. Samedi dernier, à l'Escale d'Arnas, les Caladois ont été battus par Semur-en-Auxois avec dans ses rangs l'arrière Antoine Marion. Passé par Villefranche, l'ancien de la maison ne s'est pas privé pour faire parler son efficacité en phase offensive (7/8). Il n'est pas le seul à avoir influé sur cette rencontre. Le gardien aussi a brillé dans ses cages (16 arrêts).

Mais ces deux facteurs n'expliquent pas à eux seuls la défaite de l'Entente Beaujolaise qui, à la pause, comptait déjà un retard de 6 buts (11-17). En première période, les hommes de Walid Benkahla se sont montrés trop brouillons pour déstabiliser la défense de Semur-en-Auxois. Des passes mal ajustées, des enclenchements manquant de fluidité et quelques tirs ratés. "Défensivement, on a également eu des lacunes durant cette première mi-temps. Il y a de la frustration", confirme l'entraîneur qui a mieux apprécié la réaction de ses joueurs au retour des vestiaires.

"Il reste beaucoup de boulot"

Plus entreprenants et portés par les arrêts de leur nouveau gardien Mehdi Kessaci, les Caladois sont même parvenus à semer le doute dans les rangs de Semur-en-Auxois en revenant à deux longueurs (23-25 à la 50e). Mais "l'état d'esprit irréprochable du collectif", satisfaction de l'entraîneur, et l'activité du nouveau capitaine Mathieu Charvet (6 buts dont 3 jets à 7 m) et de l'ailier Adel Bourhani (6 buts) n'ont pas été suffisants pour déstabiliser totalement Semur-en-Auxois qui a déroulé en fin de match.

"On a eu une défense énergivore. Mais il fallait tenter quelque chose pour remonter au score. Il reste beaucoup de boulot mais on le savait. Bien qu'il y ait eu des ratés, aucun joueur n'a triché. On va s'appuyer là-dessus et les autres points positifs de ce match pour espérer des jours meilleurs", a enchaîné l'entraîneur. Pour la deuxième journée, ce samedi 26 septembre, l'Entente Beaujolaise se rendra à Marsannay.

David Duvernay

Correspondant local de presse




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer