Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Handball/Nationale 2 féminine : Gleizé au caractère

le - - Handball

Handball/Nationale 2 féminine : Gleizé au caractère
Franck CHAPOLARD

Dans une salle Saint-Roch à Gleizé bien garnie ce samedi, les Violettes ont remporté contre l'Étoile/Beauvallon leur cinquième match en autant de journées. Mais tout n'a pas été simple…

Gleizé/Saint-Julien/Denicé poursuit son sans-faute après cinq journées de championnat. Après Vaulx-en-Velin, Voiron, Saint-Genis-Laval et Bron, l'équipe de Dragos Mocanu a donc ajouté l'Étoile/Beauvallon à son tableau de chasse (26-24). L'autre enseignement de cette soirée est que, grâce à ce cinquième succès, Gleizé prend seule la tête de la poule (15 points), avec deux longueurs d'avance sur Saint-Etienne et Saint-Flour, la première ayant battu la seconde (29-28) dans l'autre choc de cette cinquième journée. Le mois de novembre donc débute idéalement pour les Violettes.

Pourtant, contre la jeune formation de l'Étoile/Beauvallon, elles sont passées par tous les états. Trois temps forts résument cette partie serrée et haletante. D'abord, vingt premières minutes de grande qualité durant lesquelles elles ont étouffé leurs adversaires (16-8), avec beaucoup de constance dans le jeu. "Il y a eu de la vitesse et de l'engagement. C'est tout ce que nous travaillons aux entraînements et c'est agréable à voir jouer", a souligné l'entraîneur roumain. En prolongeant ce volume de jeu, Gleizé aurait certainement mis fin à tout suspense à la pause. Mais l'Étoile/Beauvallon s'est montrée plus agressive défensivement, laissant Gleizé en proie à quelques doutes au retour des vestiaires (16-12).

Fatigue et décisions arbitrales litigieuses

La seconde période n'a d'ailleurs été que le prolongement de la fin du premier acte. Gleizé a éprouvé des difficultés à conclure ses actions et l'Étoile/Beauvallon en a profité pour revenir à égalité puis passer devant au score (19-21, 45e). "On a vite été à court de solutions. La fatigue s'est fait ressentir, le manque de profondeur de banc aussi. On perd Jessika Catalan sur blessure (fracture du nez) et les décisions arbitrales sont plus que litigieuses. Tout était réuni pour que ça parte en vrille", explique Dragos Mocanu.

Mais comme lors des deux premiers matches de la saison contre Vaulx-en-Velin et Voiron, Gleizé parvient à garder son sang-froid et fait parler son caractère, notamment sous l'impulsion de sa meilleure buteuse Fanny Millot (9 buts), qui parvient à inverser le cours de la rencontre. "On remporte ses trois points avec les tripes. Mon équipe a vraiment du cœur", s'est réjoui Dragos Mocanu. Samedi prochain, à nouveau à domicile (21 h), il en faudra autant si ce n'est plus pour viser la passe de six contre son nouveau dauphin Saint-Etienne.

David Duvernay

Correspondant local de presse

Belleville se relance, Villefranche coule

Dans la soirée de samedi, les garçons de Villefranche et Belleville jouaient également à domicile. En retard sur leurs objectifs du début de saison, les Bellevillois de Riad Didi ont assuré l'essentiel contre P2H Handball (33-31), avant d'aller défier le leader Nevers samedi prochain. Dans le même temps, les Caladois, exceptionnellement dirigés par Hervé Kernéis en l'absence de Gérald Vincent, n'ont pas fait le poids contre le leader Vesoul (32-40). Avec cette quatrième défaite, ils sont lanterne rouge de la poule, avec deux points de retard sur un groupe de sept équipes.




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer