AccueilSPORTSHandballHandball/Nationale 2 et 3 : le BVSH sauve l'honneur

Handball/Nationale 2 et 3 : le BVSH sauve l'honneur

Tout près de la victoire contre Haguenau, le Beaujolais Val-de-Saône Handball doit se contenter d'un match nul prometteur pour la suite (29-29). Pour les deux autres équipes nationales, c'est toujours le zéro pointé.
Handball/Nationale 2 et 3 : le BVSH sauve l'honneur
David DUVERNAY - Sur son aile, Alexis Auger a dynamisé l'attaque du BVSH (12 buts) contre Haguenau.

SPORTSHandball Publié le ,

Si une équipe donne satisfaction en ce début de saison, c'est bien le Beaujolais Val-de-Saône Handball (BVSH). Victorieuse la semaine précédente sur le parquet de Luxeuil, l'équipe de Jean-Michel Danna n'est pas passée loin d'un second succès consécutif contre Haguenau samedi soir au gymnase Philippe-Gardent, face à un adversaire qui avait fait le plein lors de ses premières sorties.

Certes, les Bellevillois doivent se contenter d'un match nul (29-29). Mais menés de trois buts à 5 minutes du terme (25-28), ils se sont offerts une petite remontada, ratant même de peu la dernière possession, celle de la gagne, ce qui aurait bonifié une progression dans le jeu et une envie de ne rien lâcher. "Ce sont deux points donc ce n'est pas un succès. Mais on a produit plus de jeu que lors des deux premières journées. On a accroché une équipe ambitieuse, qui avait tout gagné. C'est une bonne chose aussi. Moralement, c'est très bien. L'équipe n'a pas baissé les bras. On a mis du rythme et joué rapidement. On sent une émulation. C'est très intéressant", a commenté Jean-Michel Danna quelques minutes après le match. Au classement, le BVSH occupe toujours la 7e place avant de défier Soultz (8e) dans quinze jours.

Pas de miracle pour l'Entente Beaujolaise et Gleizé

Les Violettes de Gleizé/Saint-Julien/Denicé et les Rouges de l'Entente Beaujolaise se frottaient aussi à du lourd samedi soir. Force est de constater que la supériorité de leurs adversaires s'est nettement fait ressentir. À Grenoble, les Caladois ont subi les assauts des Isérois (défaite 35-23), candidats à la montée cette saison. Tout le contraire des hommes de Walid Benkahla qui, une fois de plus, vont devoir se bagarrer dans le bas du tableau.

Quant aux filles de Gleizé/Saint-Julien/Denicé, qui retrouvaient enfin la salle Saint-Roch, la saison démarre également difficilement avec une troisième défaite de rang. Clermont d'Auvergne, hauteur également d'un sans-faute, ne leur a pas laissé d'opportunité d'exister dans ce match (25-35). Helena Lulic et sa bande pointent à la dernière place du classement, à égalité de points avec Saint-Genis-Laval, leur prochain adversaire ce samedi 2 octobre. Un rendez-vous qui s'annonce capital pour raccrocher un peloton de six équipes avec deux longueurs d'avance.

David Duvernay

Correspondant local de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?