AccueilSPORTSHandballHandball/Nationale 2 et 3 : l'heure du réveil

Handball/Nationale 2 et 3 : l'heure du réveil

Deuxième journée de championnat pour les trois équipes du Beaujolais qui, dans un contexte différent pour chacune d'entre elles, tenteront d'accrocher une première victoire à domicile pour Villefranche et Belleville, et une seconde tout court pour Gleizé.
Handball/Nationale 2 et 3 : l'heure du réveil
Franck CHAPOLARD - Comme Villefranche face à Dijon, Guillaume Fol et Belleville joueront leur premier match à domicile ce samedi, contre l'

SPORTSHandball Publié le ,

Une semaine après la première journée de championnat, aux fortunes diverses pour Villefranche, Belleville et Gleizé, c'est déjà l'heure d'enchaîner pour les trois équipes du Beaujolais. Samedi et dimanche, elles disputeront leur deuxième match en Nationale 2 et 3, avec la volonté d'enclencher une série victorieuse ou de la prolonger.

Les enjeux

Triomphantes de l'Asul Vaulx-en-Velin (25-20), les Violettes de Gleizé vont tenter d'accrocher un deuxième succès à Voiron, très nettement battu par Beauvallon (24-14) pour sa rentrée. Comme le résultat, Dragos Mocanu sera aussi sensible à la prestation de son équipe, assez inégale samedi dernier à la salle Saint-Roch à Gleizé. Les joueuses, notamment les recrues, doivent encore trouver leurs marques dans le projet de jeu que souhaite mettre en place l'entraîneur. Du côté de Villefranche et Belleville, l'équation est simple. Il faudra aussi gagner ce week-end, surtout pour rattraper les échecs subis respectivement à Annecy et Marckolsheim. Les Caladois accueillent Dijon (20 h à l'Escale) pendant que les Bellevillois recevront l'Union sportive Ledonienne (20 h 45 à Gardent).

Les joueurs à suivre

Cette semaine, ce n'est pas un mais trois joueurs que nous avons décidé de mettre en avant, suite à leur performance individuelle le week-end dernier. Et le hasard fait parfois bien les choses car les trois capitaines se sont montrés à leur avantage, particulièrement sur le plan offensif en finissant tous meilleurs buteurs de leur collectif. Honneur au plus ancien des trois, Guillaume Fol (38 ans), qui a encore décidé de repousser d'au moins un an sa retraite sportive. Et tant mieux. A Marckolsheim, l'arrière a encore prouvé qu'il pouvait apporter sa puissance (7 buts), même si son efficacité aurait pu être meilleure (15 tirs).

Dans un autre registre, Flavien Gaudillat fait presque aussi figure d'ancien à Villefranche. De nouveau capitaine cette saison sous les ordres de Gérald Vincent, il a aussi apporté ses qualités et son sang froid sur les jets à 7 m (4 de ses 9 buts). Espérons pour lui et Villefranche que le résultat sera plus favorable contre Dijon.

Enfin Jessika Catalan, la capitaine des Violettes de Gleizé a rappelé à tout le monde qu'elle était bien incontournable. Au poste de pivot où ses partenaires l'ont souvent trouvée, et sur la base arrière, elle a su insuffler une dynamique positive en deuxième période contre Vaulx-en-Velin (7/9). Plus qu'une leader technique, elle remplit pleinement son rôle de capitaine auprès de ses partenaires.

David Duvernay

Correspondant local de presse

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?