Fermer la publicité

Handball/Nationale 2 : Christian Nesme quitte la présidence de Gleizé/Saint-Julien/Denicé

le - - Handball

Handball/Nationale 2 : Christian Nesme quitte la présidence de Gleizé/Saint-Julien/Denicé
Christian Nesme, avec le fanion spécialement imaginé pour la finale de coupe de France régionale la saison dernière.

Président depuis sept ans du club de Gleizé/Saint-Julien/Denicé, Christian Nesme a décidé de quitter sa fonction avec le sentiment du devoir accompli.

En presque 50 ans de présence, Christian Nesme a tout vécu au Handball club de Saint-Julien/Denicé/Gleizé. Joueur, entraîneur d'une équipe jeune, arbitre pour le club et bien évidemment président, poste qu'il a occupé durant ces sept dernières années. Mais à 63 ans, Christian Nesme a décidé de passer la main à un successeur dont on ne connait pas encore le nom. Une décision qui a germé dès la fin de l'année 2019 et qu'il a officiellement annoncée aux principaux membres du club début mars.

"C'est une décision purement personnelle. En début d'année, j'avais déjà émis cette idée à mon conseil d'administration, en informant de la nécessité de revoir le fonctionnement et la structure du club. Il fallait du changement, sachant qu'une nouvelle génération arrive. Et puis je me sens fatigué. Gérer un club, ce n'est pas de tout repos, même si les autres dirigeants ont réalisé un gros travail", délivre Christian Nesme.

"2019, beaucoup de bonheur"

Même si le Covid-19 va laisser quelques traces sur le plan économique, l'ex-président du HBC Saint-Julien/Denicé/Gleizé peut se targuer de quitter un club sain sportivement et financièrement, tout en gardant son âme familiale. Et quand on lui demande de nous indiquer ses plus belles émotions, il pense évidemment à l'année 2019 avec le magnifique parcours de l'équipe fanion féminine en coupe de France régionale, mais aussi en championnat avec un titre national en N3 et une montée en N2.

"C'était une saison extraordinaire et beaucoup de bonheur. Mais je ne vous cache pas qu'elle a aussi pesé dans ma décision de quitter la présidence. Je n'ai pas eu un week-end de libre jusqu'à la finale, confie-t-il, avant d'enchaîner. Ma plus grande fierté est d'avoir pérennisé cette filière féminine dans la région, sachant que Gleizé a toujours été porteur chez les filles. On a réussi à attirer de nombreux jeunes licenciés, certains venants même de loin pour venir jouer dans notre club. J'y ai rencontré des gens géniaux et c'était un réel plaisir de venir les samedis après-midi à la salle de Gleizé…"

David Duvernay

Correspondant local de presse




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer