Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Handball/Coupe de France régionale : et maintenant les quarts pour Gleizé !

le - - Handball

Handball/Coupe de France régionale : et maintenant les quarts pour Gleizé !
David DUVERNAY - La joie des Violettes après ce dimanche victorieux. L'aventure se poursuit pour Gleizé !

Dominées en première période par Saint-Germain-Blavozy, les Violettes ont dû s'employer au retour des vestiaires pour disputer les quarts-de-finale de la Coupe de France. Et c'est mérité…

Les Violettes l'ont fait, se qualifier pour les quarts-de-finale de la Coupe de France. Après avoir franchi les 16es de finale ce dimanche matin face à Livron (20-14), elles ont pris la mesure de Saint-Germain-Blavozy (victoire 31-23) cet après-midi à Bourgoin-Jallieu. Cette qualification historique pour le club méritait des scènes de joie à l'issue des 50 minutes de jeu, qu'elles ont évidemment partagées avec la poignée de supporters qui ont fait le déplacement jusqu'en Berjallie.

Cette qualification est autant une satisfaction qu'un soulagement, tant les Violettes de Dragos Mocanu sont passées par tous les états ce dimanche après-midi. Comme face à Livron le matin, la mise en route a été compliquée. Face à une équipe jeune, misant sur la vivacité et la mobilité, les coéquipières de Jessika Catalan n'ont pas su trouver la solution pour contenir les offensives adverses. Et l'attaque n'a pas fait mieux, malgré l'apport de sa joueuses phare, Laëtitia Benouamer, plus décisive (8/12) que face à Livron.

GLEIZÉ À L'EXPÉRIENCE

En milieu de première période, Gleizé a même compté jusqu'à cinq buts de retard, écart en partie comblé avant la pause (12-14), puis effacé au retour des vestiaires grâce à une belle réaction d'orgueil de l'ensemble du groupe. L'expérience des Violettes a parlé sur ce match, mais aussi le talent individuel de plusieurs joueuses. Sur son aile droite, Elise Boutier-Marais (6/7) n'a quasiment laissé aucune chance à la gardienne de Saint-Germain-Blavozy, tout comme Alexia Morel (4/4 en deuxième mi-temps) et le duo Catalan/Rageaud, dont l'entente a fait la différence dans le cœur de la défense adverse.

Et pour combler le tout, Lucie Lachat, la gardienne des Violettes a fait des merveilles dans sa cage, avec pas moins de 12 arrêts. "Nous avons été confrontés à deux belles oppositions avec des styles de jeu différents. Nous les avons passées sans que des joueuses se soient blessées. Je ne veux donc pas faire la fine bouche avec cette qualification mais je reste un peu sur ma faim en analysant les deux scénarios similaires", a retenu l'entraîneur des Violettes à l'issue de ce 8e de finale. Lui et les filles n'ont pas manqué de déguster un verre de crémant avec les dirigeants et les supporters du club.

Avec ces deux victoires consécutives, Gleizé a donc atteint son premier objectif et peut encore rêver d'une finale à Paris-Bercy. Avant cela, il lui faudra franchir encore deux tours, en essayant d'afficher autant de caractère et plus de maîtrise technique pour que ce rêve devienne une réalité…

David DUVERNAY

Retour sur cette qualification de Gleizé et les coulisses de cette journée à Bourgoin-Jallieu dans notre édition du jeudi 28 février.




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer