Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Handball / Coupe de France : "On peut quand même être fières de ce qu'on a fait"

le - - Handball

Handball / Coupe de France : "On peut quand même être fières de ce qu'on a fait"
Julien VERCHÈRE - Jessika Catalan, capitaine des Gleizéennes, forcément déçue en zone mixte.

Jessika Catalan, capitaine de l'équipe, peine à expliquer les raisons de la nette défaite concédée en finale de coupe de France régionale face à Rennes-Chantepie. Mais insiste sur le beau parcours des Violettes cette saison.

Jessika, quel est votre sentiment général après cette finale perdue ?

"C'est évidemment une grande déception. Je pense que nous sommes tombées sur une belle équipe en face. On a manqué de solidarité défensive, alors que l'un de nos points forts est justement de mettre beaucoup d'impact en défense, ce qui nous met en confiance en attaque. Là, ça n'a pas fonctionné. En attaque, on a trouvé des solutions, mais on a pris trop de buts pour avoir une chance d'exister. Ce n'est pas un manque d'envie pourtant. Il faudra analyser le pourquoi du comment..."

N'avez-vous pas été inhibées par le lieu et l'enjeu ?

"C'est possible en effet. C'est sûr que c'est impressionnant de jouer à Bercy, mais personnellement j'ai réussi à me mettre dans une bulle et à penser qu'au match. On s'est peut-être fait un peu submerger, on a sans doute voulu trop en faire, prenant plus de deux minutes que d'habitude."

Depuis quelques matchs, vous sembliez moins performantes dans le jeu...

"Physiquement, ça commençait à tirer. C'est un peu toujours les mêmes joueuses qui ont beaucoup de temps de jeu et je pense que la saison a fini par devenir un peu longue pour nous."

Cette unique défaite gâche-t-elle une saison par ailleurs réussie, avec la montée en N2 ?

"Non, on est quand même heureuses d'être arrivées jusqu'à cette finale à Paris, avec plusieurs centaines de supporters derrière nous. C'était une belle aventure, une magnifique expérience de jouer dans une salle aussi grandiose. C'était vraiment fort en émotions. On peut être fières de ce qu'on a fait ! On a quand même fait une super année. Même si c'est rageant de se dire que notre seule défaite de la saison intervient sur une finale de coupe de France..."

Propos recueillis par Julien VERCHÈRE




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer